Le groupe indien HCL veut investir dans les technologies de l’information au Vietnam

Jeudi, 21 novembre 2019 à 11:20:46
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : cafef.vn

Nhân Dân en ligne – Le premier groupe de technologies en Inde, Hindustan Computers Limited (HCL), entend investir dans la province de Hung Yên (au Nord du Vietnam).

Le conseil d’administration du groupe a ratifié un plan d’investissement à long terme au Vietnam dans lequel il a pris l’objectif d’embaucher et de former de 10 000 à 20 000 ingénieurs pour sa chaîne de centres de technologies informatiques au Vietnam.

HCL a envoyé une équipe dans la province de Hung Yên pour chercher un terrain de 5 à 10 hectares approprié à la construction d’un complexe d’immeubles au service des futurs ingénieurs travaillant pour le groupe.

HCL est un groupe spécialisé dans les technologies de l’information (TI) siégeant à Noida. Fondé il y a 40 ans, le groupe fournit des services à 250 grandes entreprises au niveau mondial.

À l’heure actuelle, HCL compte 131 000 ingénieurs travaillant dans 44 pays. En 2018, il a effectué un chiffre d’affaires de 8,6 milliards de dollars.

En outre, l’équipe de HCL est venue à Hô Chi Minh-Ville en mai dernier pour rechercher la possibilité d’installer un centre dans la mégalopole du Sud. D’un investissement de 650 millions de dollars, ce projet veut recruter 10 000 ingénieurs sur les cinq ans à venir.

Durant une séance de travail avec les autorités de Hô Chi Minh-Ville, le vice-président du groupe Sanjay Gupta a dévoilé que HCL avait fait des recherches approfondies sur la macroéconomie et les politiques d’ouverture économique du Vietnam. HCL trouve que le Vietnam est une destination prometteuse pour son plan d’investissement à l’étranger.

Hô Chi Minh-Ville a un grand potentiel en matière de ressources humaines, ce qui est la raison la plus importante qui pousse HCL à décider d’y investir, a expliqué Sanjay Gupta.

Ainsi, HCL entend profiter des ressources humaines du Vietnam pour développer ses services. Le Vietnam possède un grand potentiel pour devenir une grande base d’externalisation du logiciel au monde comme l’Inde, a dit Sanjay Gupta.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: