Vietnam : destination idéale pour les investisseurs pendant la période post-Covid-19

Lundi, 18 mai 2020 à 15:59:18
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – L’économie vietnamienne possède plusieurs nouvelles opportunités pour le développement, notamment l’attraction des investissements directs étrangers.

Dans le classement de la santé financière de 66 économies émergentes de The Economist, le Vietnam s’est classé au 12e rang, se trouvant dans le groupe des économies sûres après l'épidémie de Covid-19 grâce à des indicateurs financiers stables. Selon la Banque mondiale, l'économie vietnamienne pourrait se développer après l'assouplissement des mesures d’isolement social.

Lors de la réunion du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc avec les entreprises le 9 mai dernier, des représentants d'organisations internationales ont affirmé que l'assertivité et la rapidité du gouvernement vietnamien avaient aidé le pays à réussir dans la lutte contre la pandémie et étaient également considérées comme un moyen de sauver les entreprises de la crise. Le dynamisme du Vietnam a renforcé la confiance des investisseurs étrangers.

À cette occasion, les représentants de l'Association des entreprises européennes (Eurocham) ont dit apprécier les mesures que le gouvernement vietnamien a appliquées pour protéger les entreprises. Eurocham reconnaît que le Vietnam est bien placé pour accueillir de nouvelles opportunités. Les mesures prises par le Vietnam deviennent un modèle pour les autres pays, dans la protection de la santé de la population et le maintien de la confiance du milieu des affaires européen.

En tant que pays participant à la chaîne d'approvisionnement mondiale, il est important et nécessaire que le Vietnam soutienne non seulement les entreprises nationales mais aussi les sociétés étrangères, des facteurs importants contribuant à la croissance du pays lorsque l'économie se sera rétablie, a souligné le représentant de Eurocham.

Partageant le même point de vue, le directeur national de la Banque mondiale au Vietnam, Ousmane Dione, a déclaré que le gouvernement du Vietnam disposait de nombreux outils différents pour soutenir les entreprises, tels qu'un soutien financier par le biais d'exonérations et de réductions fiscales, une allocation des budgets et une réduction des frais, une aide en espèces direct aux petites et moyennes entreprises ayant de bons antécédents de crédit et une capacité de remboursement des dettes, un soutien unique en espèces pour les entreprises informelles qui décident de s’inscrire officiellement ou une assistance dans la fourniture d’un fonds de roulement aux petites et moyennes entreprises avec un taux d’intérêt annuel fixe.

Actuellement, le Vietnam va dans cette direction, en particulier grâce à une série de mesures que le Ministère vietnamien des Finances et la Banque d'État du Vietnam ont prises pour réduire les difficultés de liquidité et assouplir les conditions de crédit ainsi que des plans de soutien annoncés par le Gouvernement au début du mois d’avril, a souligné Ousmane Dione.

Du côté de l’Association des Entreprises sud-coréennes (Korcham) au Vietnam, le vice-président Hong Sun a affirmé qu'avec un environnement commercial stable et un contrôle efficace de l’épidémie efficace, Korcham continuerait d’introduire des entreprises de qualité pour investir au Vietnam.

Les entreprises sud-coréennes travailleront avec les sociétés vietnamiennes pour créer des liens solides afin de construire de nouvelles chaînes d'approvisionnement dans le contexte du Covid-19, et s'engageront en même temps à accompagner le Vietnam pour redresser l'économie et se développer.

Lors de la réunion, des représentants d'organisations internationales ont également déclaré que la vague de transferts de capitaux d’investissement direct étranger (IDE) avait commencé et que le Vietnam serait une destination sûre et attrayante après la pandémie. Le Vietnam est très apprécié par la communauté internationale pour sa prévention de l’épidémie, créant ainsi de la confiance pour les investisseurs étrangers de se sentir en sécurité pour investir et faire des affaires. En outre, le Vietnam est considéré comme l'un des pays les moins touchés par l'épidémie et devrait échapper à la récession économique mondiale.

Les données du Département général des Statistiques du Vietnam montrent que, au cours des quatre premiers mois de l'année, les capitaux d’IDE engagés au Vietnam ont atteint 12,3 milliards de dollars, soit une baisse de 15,5% par rapport à la même période l'an dernier, mais la valeur des capitaux d'IDE engagés en avril 2020 a augmenté de 81% par rapport à mars 2020 et de 62% par rapport à avril 2019.

Plus récemment, une enquête auprès de plus de 3 500 entreprises japonaises menée par l'Organisation japonaise de Promotion du commerce (JETRO) sur leurs intentions d'investissements à l’étranger, le nombre d'entreprises choisissant le Vietnam a augmenté de 5,5% à 41%.

En particulier, les entreprises allemandes en Asie du Sud-Est ont évalué les indicateurs du Vietnam plus haut que ceux des autres pays. 90% des membres de l'Association des Entreprises allemandes au Vietnam ont confirmé qu’ils ne réduiraient pas leurs investissements au Vietnam. Les investisseurs estiment qu'en ignorant le marché vietnamien, les dommages seraient plus importants que ceux causés par la pandémie.

Du point de vue des entreprises, selon le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI), Vu Tiên Lôc, le Vietnam doit profiter des opportunités pour transférer des capitaux d'investissement d'IDE de haute qualité de certains autres pays vers le Vietnam. Selon VCCI, 2021 sera le moment d'augmenter le capital d'IDE. Il s’agira d’une très bonne opportunité pour les entreprises vietnamiennes de pouvoir coopérer pour recevoir ces flux d'investissement de leurs partenaires étrangers.

NDEL