Les entreprises japonaises recherchent d’anciens stagiaires vietnamiens

Mercredi, 10 juillet 2019 à 17:34:35
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration: Baodautu

Nhân Dân en ligne - Les entreprises japonaises se font une concurrence acharnée pour attirer les anciens stagiaires vietnamiens à revenir au Japon sous le nouveau régime en faveur des travailleurs qualifiés spécifiques, a-t-on appris du journal japonais Yomiuri paru le 8 juillet.

Les besoins de recrutement de la main-d’œuvre vietnamienne à qualification spécifique sont énormes, a-t-il fait savoir, expliquant que les travailleurs vietnamiens sont très recherchés par les employeurs japonais pour leur assiduité.

À la fin 2018, le nombre total de stagiaires étrangers à qualification spécifique au Japon était de 328.000, dont les Vietnamiens représentaient environ 50%, loin devant les Chinois (24%), les Philippins (9%) et les Indonésiens (8%).

Les stagiaires étrangers qualifiés sont des étrangers qui travaillent au Japon sur la base du régime de transfert de techniques dans certains secteurs comme l’agriculture, l’industrie et la pêche appliqué aux travailleurs venus de pays en développement.

Les anciens stagiaires étrangers qui ont travaillé au Japon durant plus de 2 ans et 10 mois peuvent y revenir travailler dans des secteurs où ils étaient employés dans le cadre du régime de visas pour compétences spéciales en vigueur depuis le premier avril dernier.

Le Japon et le Vietnam ont signé le 1er juillet à Tokyo un protocole d’accord de coopération sur l’envoi de travailleurs à qualification spécifique. Ce texte établit un cadre juridique permettant au Japon de recevoir des travailleurs vietnamiens dans le cadre de son programme de travailleurs qualifiés spécialisés.

VNA/NDEL