Promouvoir le commerce transfrontalier Vietnam-Cambodge

Mardi, 13 août 2019 à 12:47:49
 Font Size:     |        Print
 

Photo de famille entre les autorités de Dông Thap et de Pray Veng. Photo : dongthap.gov.vn.

Nhân Dân en ligne - Dông Thap et Pray Veng souhaitent stimuler leurs échanges commerciaux, notamment après l’ouverture du poste frontière Dinh Bà-Bontia Chacray en mai dernier.

C’est ce qu’on a appris le 12 août à Cao Lanh, lors d’une séance de travail entre les autorités des provinces vietnamienne de Dông Thap (dans le Delta du Mékong) et cambodgienne de Pray Veng.

Lors de sa prise de parole, le gouverneur adjoint de Pray Veng, Khouch Kunthia, a souhaité étudier les expériences de Dông Thap dans la gestion des activités commerciales, en particulier en ce qui concerne les produits agricoles comme le riz et la mangue, ainsi que dans l’amélioration de l’efficacité des procédures douanières.

Pour sa part, le vice-président du Comité populaire de Dông Thap, Pham Thiên Nghia, a salué les efforts des autorités de Dông Thap et de Pray Veng dans la mise en œuvre efficace de leur mémorandum de coopération signé cette année. Les deux parties se sont coordonnées étroitement pour améliorer les conditions de vie des habitants et garantir la sécurité et l’ordre social dans les régions limitrophes.

Vers la fin de l’année, Dông Thap organisera une foire commerciale transfrontalière et une cérémonie marquant l’ajout du poste frontière Dinh Bà-Bontia Chacray dans l’Accord Vietnam-Cambodge sur le transport routier, a annoncé Pham Thiên Nghia.

Selon lui, il s’agira d’une bonne occasion de promouvoir la coopération entre Dông Thap et Pray Veng dans le commerce et le tourisme.

En 2018, les échanges commerciaux entre Dông Thap et Pray Veng se sont établis à 100 millions de dollars, soit une croissance de 30% en glissement annuel. Rien qu’au cours des sept premiers mois de 2019, ce chiffre s'est élevé à 55 millions de dollars.

À noter que le Vietnam s’engage à appliquer des droits de douane de 0% sur 32 produits importés du Cambodge d’ici 2020, tandis que le Cambodge fera de même sur 26 produits en provenance du Vietnam.

NDEL