La banque ANZ est optimiste pour les perspectives économiques à long terme du Vietnam

Samedi, 31 août 2019 à 19:16:45
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration: VNA

Nhân Dân en ligne – Au cours des six premiers mois de 2019, le Produit intérieur brut (PIB) du Vietnam a connu une croissance solide malgré la récession du commerce mondial et l’impact de la peste porcine africaine sur le secteur agricole.

Le fait que le gouvernement vietnamien s’est engagé à accélérer des réformes économiques à grande échelle est un bon signe pour les perspectives économiques à long terme du pays et l’aidera à joindre le groupe des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

Il s’agit des estimations de Khoon Goh, responsable de la recherche sur l’Asie à la banque australienne ANZ, parues dans un article publié le 12 août sur le site web bluenotes.anz.com.

En conséquence, ANZ a maintenu sa prévision de croissance économique de 6,7% pour le Vietnam en 2019. Bien que ce taux soit inférieur au niveau de 7,1% déjà obtenu en 2018, il aidera le Vietnam à renforcer sa place comme l’une des économies à la croissance la plus rapide en Asie.

Selon une étude d’ANZ, le Vietnam arriverait à contrôler son inflation qui a été estimée à 2,8% en 2019, soit inférieur à l’objectif de 4% fixé par la Banque d’État du Vietnam.

Khoon Goh a affirmé que le Vietnam continuerait à tirer profit des réformes qu’il avait mis en œuvre et à poursuivre les réformes en cours. Le pays est en passe de doubler son revenu moyen par habitant, passant de 2 400 dollars en 2018 à 4 800 dollars en 2028, ce qui lui permettra de figurer parmi des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

Khoon Goh a aussi souligné l’importance de gérer les flux des investissements directs étrangers (IDE) pour garantir une répartition adéquate des ressources tout en prévenant la situation de surchauffe. Pour que l’économie se développe de manière durable, le gouvernement vietnamien devrait se concentrer sur l’extrait des IDE de nouvelle génération, a-t-il ajouté.

Au deuxième trimestre de 2019, le secteur des services au Vietnam a augmenté de 6,83% par rapport à la même période de l’année dernière, ce qui était dû à la forte croissance des salaires et à l’urbanisation croissante qui ont renforcé la vente en gros et au détail.

Le secteur du transport et de la logistique a connu une forte augmentation grâce au développement de la production et des exportations et les services financiers ont continué à tirer profit de la croissance économique nationale.

Selon Khoon Goh, la démographie est un domaine auquel les décideurs vietnamiens de politiques devront attacher une grande importance. Le Vietnam est entré dans une période de structure démographique d’or dont 70% sont population active, mais il a atteint son sommet en 2015. Le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans du Vietnam augmentera rapidement, ce qui fera doubler le taux de dépendance pendant 20 ans. C’est la principale raison pour laquelle ANZ a prévu un ralentissement du taux de croissance potentiel à moyen terme du Vietnam, de 6% au cours de la prochaine décennie.

Pour gérer ce changement structurel, le Vietnam devra prendre des mesures opportunes dans des domaines tels que l’âge de la retraite et les réformes des retraites. En cas de succès, telles mesures pourraient aider le pays à devenir une économie à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

NDEL