Hô Chi Minh-Ville ambitionne de devenir un centre logistique d'ici 2025

Jeudi, 19 septembre 2019 à 10:17:02
 Font Size:     |        Print
 

Un port dans l’arrondissement 7 à Hô Chi Minh-Ville. Photo : nld.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Lors d'un récent atelier organisé à Hô Chi Minh-Ville, les responsables ont discuté du projet visant à faire de la logistique une offre essentielle à la ville afin de réduire les coûts de transport de fret pour l'ensemble du pays.

Bien que les provinces voisines exportent actuellement de nombreux produits clés, la ville cherche à tenir son avance en tant que moteur de la croissance économique du pays en devenant une plaque tournante de la logistique.

Nguyên Ngoc Hoa, directeur adjoint du Service de l’industrie et du Commerce de la ville, a déclaré que la municipalité élaborait une stratégie visant à transformer la logistique en un secteur de services clé pour la ville et la région, ce qui devrait ramener les coûts de logistique au Vietnam à 16% du produit intérieur brut d'ici 2025.

Cependant, selon Nguyên Ngoc Hoa, ce défi majeur nécessite que la ville dispose d'infrastructures adéquates et qu'elle améliore l'échelle et la qualité des services logistiques.

Les dirigeants de la ville ont demandé à l’Institut vietnamien de recherche et de développement (VLI) de concevoir un programme de développement logistique.

Le responsable a déclaré que le système serait développé sur la base du principe de connectivité régionale. Il vise également à mettre en place une infrastructure technique pour la création de trois centres logistiques conformément au plan directeur du gouvernement approuvé en 2015.

Le programme vise également à augmenter le nombre d'entreprises qui utilisent des services de logistique externalisés avec spécialisation pour réduire leurs coûts de transport et améliorer leur compétitivité.

Le programme présentera une stratégie d'intégration régionale pour le développement de la logistique. Il déterminera les emplacements et l’ampleur des centres logistiques et offrira des solutions pour améliorer la qualité et élargir la portée des services logistiques, a déclaré Nguyên Ngoc Hoà.

Tô Thi Hang, responsable de VLI, a déclaré qu'il existait 12 dépôts de conteneurs intérieurs dans le Sud du pays, dont des nouveaux dépôts volumineux et offrantdes services packagés.

Elle a noté que ces dépôts ressemblaient à un centre logistique relié aux voies de navigation intérieures et à proximité des ports maritimes. Cependant, ils sont encore trop éloignés des sources de production.

Le Sud du Vietnam disposera de 31 nouveaux dépôts de conteneurs à l'intérieur des terres, dont 24 au Nord-Est de Hô Chi Minh-Ville, selon une décision prise en 2018 par le ministère des Transports et des Communications.

D'ici 2030, il y aura huit dépôts d'une superficie totale de 102 à 137 hectares à Hô Chi Minh-Ville et ces installations auront une capacité de chargement combinée de 1,38 à 1,89 million de conteneurs.

Six dépôts sont actuellement situés dans la ville, mais cinq d'entre eux vont être déplacés ou dépassent les capacités prévues.

Une enquête du VLI a révélé que la plupart des ports de la ville se heurtaient à des obstacles tels que des infrastructures surchargées, des embouteillages graves, une concurrence malsaine, un manque de connectivité en raison de leur petite taille et une connectivité interne médiocre.

Un certain nombre de ports locaux sont situés dans le centre et les banlieues de la ville, ils ne peuvent donc pas être étendus. Le développement des services portuaires s’est également avéré lent, entraînant des retards dans le transport des marchandises.

L'enquête a indiqué que, d'un point de vue institutionnel, le futur centre logistique devrait être situé dans la région du district de Thu Duc et du district 9, à l'Est de Hô Chi Minh-Ville, en raison de son infrastructure routière commode et de son emplacement à proximité des principales provinces de fabrication voisines.

NDEL