Le CPTPP favorise la coopération et l’investissement dans l’agriculture entre le Vietnam et le Japon

Lundi, 23 septembre 2019 à 10:38:39
 Font Size:     |        Print
 

Une vue générale du forum. Photo: baodautu.vn

Nhân Dân en ligne – Selon Trân Thanh Nam, vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, le fait que le Vietnam et le Japon aient signé l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) ouvrira des opportunités pour que les deux pays puissent renforcer leur coopération, accroître les échanges commerciaux bilatéraux et promouvoir le transfert de technologies.

Le Ministère vietnamien l’Agriculture et du Développement rural, en coordination avec l’Ambassade japonaise au Vietnam et l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) à Hanoi, a organisé le 19 septembre à Hanoi un forum sur la connexion des entreprises vietnamiennes et japonaises dans le secteur agricole.

Cet événement a réuni plus de 200 délégués venant des organes étatiques et des entreprises spécialisées dans la production, la transformation et l’import-export des produits agricoles, forestiers et aquatiques.

S’exprimant lors du forum, Trân Thanh Nam a indiqué que le Vietnam et le Japon avait établi depuis longtemps des liens d’amitié et de coopération et ne cessaient de les développer de manière complète et profonde dans divers domaines tels que l’économie, la politique et la culture.

Dans le secteur agricole, les ministères des deux pays ont élaboré un cadre de coopération à long terme et ont signé des accords de coopération sur l’élaboration de normes communes, la délivrance de certificats de qualité des produits agricoles et le développement de la chaîne de valeur du riz vietnamien. Les aides publiques au développement (APD) du Japon ont contribué à la mise en œuvre de nombreux projets importants dans le développement agricole et rural du Vietnam.

À la fin de 2018, avec 1 800 entreprises japonaises opérant au Vietnam, d’un fonds d’investissement de 9,5 milliards de dollars, le Japon est devenu le premier investisseur étranger du Vietnam. Les entreprises japonaises accordent une grande importance à l’investissement dans le secteur agricole, notamment l’agriculture de hautes technologies et l’agriculture bio.

Au plan commercial, les échanges bilatéraux ont atteint 37,9 milliards de dollars en 2018, représentant 7,9% des échanges commerciaux du Vietnam, dont un chiffre d’affaires d’import-export des produits agricoles de 3 milliards de dollars.

Au cours des huit premiers mois de cette année, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Japon ont été estimé à 25,7 milliards de dollars, soit une hausse de 4,9% par rapport à la même période de l’année dernière.

Le Vietnam a exporté des produits agricoles, forestiers et aquatiques pour 1,9 milliard de dollars. Les produits aquatiques étaient en tête avec 942,7 millions de dollars, suivis par les légumes et les grains (80,5 millions), et le bois et les meubles (872,9 millions de dollars). Il a importé des légumes, des produits laitiers, des produits aquatiques et du bois pour 350 millions de dollars. Le chiffre d’affaires d’export du Vietnam vers le Japon a représenté 2,5% du chiffre d’affaires total à l'importation du pays.

Selon Trân Thanh Nam, le forum visait à informer les entreprises des deux pays des règles relatives à l’importation et à l’exportation des produits agricoles, forestiers et aquatiques. Il s’agissait aussi d’une bonne occasion pour celles-ci de partager leurs expériences et de trouver des solutions à leurs difficultés.

NDEL