Le Vietnam est toujours disposé à collaborer avec la CE dans la lutte contre la pêche INN

Vendredi, 18 octobre 2019 à 13:13:05
 Font Size:     |        Print
 

La porte-parole du Ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Une équipe d’inspection de la Commission européenne (CE) se rendra au Vietnam du 4 au 14 novembre dans le but d’évaluer les efforts du pays dans la mise en œuvre des recommandations de la CE concernant la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

C’est ce qu’a déclaré la porte-parole du Ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors d’une conférence de presse tenue à Hanoi le 17 octobre.

Toujours selon elle, durant leur séjour au Vietnam, les responsables de la Direction générale des affaires maritimes et de la pêche (DG - MARE) de la Commission européenne doivent effectuer des visites de courtoisie à des hauts dirigeants vietnamiens et travailler avec des services concernées, dont la Direction de la pêche vietnamienne. La délégation fera aussi des visites dans certaines localités.

Ces derniers temps, des agences, des localités et des organisations vietnamiennes ont mis en œuvre de manière radicale des solutions pour mettre en place la pêche durable et responsable et pour freiner la pêche INN sur la base des recommandations de la CE, obtenant ainsi des résultats positifs, a noté la porte-parole.

*En ce qui concerne la prochaine visite au Vietnam du secrétaire à la Défense des États-Unis, Lê Thi Thu Hang a fait savoir que les relations en matière de défense entre le Vietnam et les États-Unis ne cessent de se développer au cours des dernières années, sur la base des mécanismes de coopération existants et du cadre du Partenariat intégral entre les deux pays.

Dans cet esprit, le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, prévoit de se rendre au Vietnam sur invitation du ministre vietnamien de la Défense, Ngô Xuan Lich, en temps opportun.

* À propos de nouvel accident de la circulation aux Emirats Arabes Unis (EAU) le 17 octobre, la porte-parole a déclaré que le Ministère vietnamien des Affaires étrangères avait demandé à l'Ambassade du Vietnam dans ce pays de vérifier les informations, de suivre de près l’affaire et d’être toujours disponible à prendre des mesures pour protéger les citoyens en cas de nécessité.

NDEL

  Partager cet article