La Vice-Présidente Dang Thi Ngoc Thinh reçoit le directeur général du Groupe Mainstream Renewable

Vendredi, 22 novembre 2019 à 11:12:04
 Font Size:     |        Print
 

La Vice-Présidente Dang Thi Ngoc Thinh (à droite) et le directeur général du Groupe Mainstream Renewable, Andy Kinsella. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - En recevant le 20 novembre à Hanoi le directeur général du Groupe irlandais Mainstream Renewable, Andy Kinsella, la Vice-Présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh a souligné que le Vietnam attachait une grande priorité au développement des énergies renouvelables.

Prenant la parole lors de la rencontre, la dirigeante vietnamienne a félicité le Groupe Mainstream pour son intérêt à investir au Vietnam dans le domaine des énergies renouvelables, pour lequel le pays a une demande énorme et où de nombreuses entreprises irlandaises sont expertes.

L’électricité constitue une demande vitale dans les orientations du développement durable du Vietnam, a déclaré Dang Thi Ngoc Thinh, en appréciant hautement la faisabilité du projet éolien actuel de Mainstream Renewable Power au Vietnam.

La Vice-Présidente a aussi exprimé l’espoir que ce projet serait rapidement mis en œuvre.

Le groupe vietnamien Phu Cuong et Mainstream Renewable ont récemment signé un accord de coopération d’une valeur de 2 milliards de dollars pour la construction et l’exploitation d’un parc éolien d’une capacité de 800 MW dans la province méridionale de Soc Trang.

Prenant part à la réception, l'ambassadeur d'Irlande au Vietnam, John Mc Cullagh, a rappelé que le Vietnam et l'Irlande étaient en train de rencontrer des difficultés dans la diversification de leurs sources d'énergie et de faire face aux conséquences des changements climatiques.

Le diplomate s’est déclaré convaincu que la coopération entre Phu Cuong et Mainstream Renewable sera efficace en fournissant des sources d'énergie complémentaires au prix abordable aux utilisateurs vietnamiens.

De son côté, Andy Kinsella a fait savoir que le projet avait achevé son enquête et son étude d’impact socio-économique, et avait travaillé avec le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, ainsi qu’avec 12 autres ministères et agences.

Il a pris en haute estime le potentiel du Vietnam en matière de développement de l’énergie éolienne, ajoutant que la société était disposée à soutenir le pays dans ce domaine.

NDEL