Presse allemande : Le Vietnam devient plus attractif pour les investisseurs étrangers

Mercredi, 29 janvier 2020 à 16:55:06
 Font Size:     |        Print
 

Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Un article récemment publié dans le journal allemand « La vague allemande » (DW) a analysé des perspectives de coopération entre le Vietnam et l’UE lorsque l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) entrera en vigueur.

Intitulé « Bientôt la ratification de l’EVFTA », cet article a indiqué qu’une réunion importante pour l’accord s’était tenue le 21 janvier à la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen et que maintenant, l’accord devrait être ratifié lors de la session plénière du Parlement européen tenu au mois de février.

S’il est ratifié par le Parlement européen, l’EVFTA entrera en vigueur un mois après la notification officielle, par les deux parties, de l’achèvement des procédures juridiques, a souligné l’article.

Il s’agit du premier accord de libre-échange que l’Union européenne signe avec un pays en développement. L’UE le considère aussi comme un des accords de libre-échange les plus ambitieux qu’elle a jamais négocié avec un pays en développement. Une fois l’accord entré en vigueur, l’UE supprimera les droits d’importation pour près de 86% des lignes tarifaires et plus de 99% des lignes tarifaires seront levées après sept ans, ce qui permettra ainsi aux deux parties d’accéder au marché de chacune.

Le DW a cité la parole de Erwin Schweisshelm, ancien représentant en chef de la Fondation Friedrich-Ebert au Vietnam, qui a déclaré que l’UE voulait poursuivre des intérêts économiques plus larges et que peut-être dans l’avenir, un bloc ASEAN-UE-FTA serait créé.

L'EVFTA est le deuxième accord de libre-échange que l'UE signe avec un membre de l’ASEAN qui compte dix pays membres avec plus de 600 millions d’habitants. Le premier cycle de négociation entre l’UE et la Thaïlande, la Malaisie et l’Indonésie a démarré.

L’ambassadeur du Vietnam en Allemagne, Nguyên Minh Vu, a déclaré que l’EVFTA était un signe positif pour les économies du Vietnam et de l'UE, mais aussi pour leur géostratégie.

Selon Nguyên Minh Vu, dans le contexte des tensions commerciales et de la montée du protectionnisme, l’EVFTA est considéré comme un message fort lancé par deux parties sur la mondialisation et comme un engagement inébranlable en faveur d'un système commercial libre et fondé sur les règles.

Selon l’article, depuis des années, le Vietnam, une économie tournée vers l'exportation, doit se concentrer sur le libre-échange. Après Singapour, le Vietnam a signé le plus d’accords de libre-échange (FTA) par rapport aux autres pays membres de l’ASEAN avec 11 FTA signés et 5 FTA en cours de négociation. Le bon résultat de cette stratégie est que le pays a obtenu une croissance économique moyenne de 6,5% au cours des cinq dernières années et que l’investissement étranger direct y a largement contribué. L'EVFTA devrait servir d'avantage au Vietnam pour attirer plus d'investissements étrangers.

Toujours selon l’article, l’EVFTA rend le Vietnam plus attrayant pour les investisseurs étrangers, notamment européens. Nguyên Minh Vu a déclaré que l'UE était le 5e plus grand investisseur étranger du Vietnam et que deux tiers des investisseurs européens s’étaient déclarés convaincus ou très convaincus de l’environnement d’affaires du Vietnam.

L'article a aussi montré que le Vietnam avait déjà ratifié six des huit conventions fondamentales de l'Organisation internationale du travail (OIT), et a salué l’adoption par le pays du Code du travail révisé en novembre 2019.

NDEL