Épidémie de nCoV : le dédouanement reprend sur le pont Bac Luân II

Vendredi, 07 février 2020 à 15:06:30
 Font Size:     |        Print
 

Le pont Bac Luân II. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Les autorités de la ville de Mong Cai, province de Quang Ninh (Vietnam) et celles de la ville de Dongxing, province de Guangxi (Chine) sont convenues de reprendre le dédouanement sur le pont Bac Luân II à partir du 7 février.

Conformément aux avis directeurs du Premier ministre concernant la garantie des activités d'importation, d'exportation et de transport des marchandises allant de pair avec la prévention et la lutte contre l'épidémie de coronavirus (nCoV), les autorités de Mong Cai et de Dongxing ont eu une réunion, le 6 février à Mong Cai, pour discuter des mesures visant à reprendre le dédouanement sur le pont Bac Luân II.

Lors de la rencontre, les deux parties sont convenues de reprendre le dédouanement sur le pont Bac Luân II à partir du 7 février. Elles donneront la priorité au dédouanement des matières premières pour la production du groupe Texhong, ainsi que du matériel médical et des matériaux pour la prévention et la contrôle de l’épidémie de nCoV.

Le dédouanement sera disponible pour les autres produits le 8 février.

Les deux localités sont également parvenues à un consensus sur une quarantaine sanitaire stricte, avec une stérilisation de tous les véhicules transportant des marchandises de la Chine vers le Vietnam. Les conducteurs et les porteurs subiront également des examens médicaux stricts.

Les mêmes règles de quarantaine seront appliquées aux véhicules et conducteurs vietnamiens.

Le pont Bac Luân II enjambe la rivière Bac Luân au poste frontière international de Mong Cai, à Quang Ninh (Nord). Le transport des marchandises via ce pont est officiellement autorisé depuis le 19 mars 2019.

Le pont Bac Luân II est spécifiquement dédié au transport de marchandises entre le Vietnam et la Chine et le pont Bac Luân I assume le rôle de poste frontière des touristes.

À cause des impacts de l'épidémie de nCoV, la Chine a décidé de fermer tous les postes et marchés auxiliaires aux frontières, interrompant les activités d'import-export depuis le 31 janvier.

NDEL

  Partager cet article