Le Vietnam et l’UE sont convenus de favoriser le déploiement de l'APC

Mardi, 18 février 2020 à 10:03:20
 Font Size:     |        Print
 

La réunion de la sous-commission des affaires politiques du Comité mixte pour la mise en œuvre de l'accord-cadre de l’APC entre le Vietnam et l’UE le 17 février à Hanoi. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - La première réunion de la sous-commission des affaires politiques du Comité mixte pour la mise en œuvre de l'accord-cadre de partenariat et de coopération intégrale (APC) entre le Vietnam et l'Union européenne (UE) s'est tenue le 17 février à Hanoi.

L'activité, à laquelle ont assisté des représentants du ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE), du Service européen pour l'action extérieure, de la représentation de l'UE et des représentants des ambassadeurs des pays européens à Hanoi, a eu lieu quelques jours après la ratification par le Parlement européen de l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et l'accord UE-Vietnam sur la protection des investissements (EVIPA).

Lors de la réunion, les deux parties ont reconnu le bon développement de la coopération bilatérale et ont échangé leurs vues sur les priorités de l'UE au cours de la période 2019-2024, ainsi que celles établies par Hanoi lors de la présidence cette année de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité du mandat 2020-2021.

Le vice-ministre vietnamien des AE, Tô Anh Dung, a proposé que les deux parties renforcent les échanges de délégations et mettent en œuvre les accords nouvellement ratifiés dès que possible.

Il a également demandé la levée du « carton jaune », une mesure d'alerte contre la pêche illégale, sans papiers et non réglementée, imputée par la Commission européenne au Vietnam.

En ce qui concerne les questions régionales et mondiales d'intérêt commun, les deux parties sont convenues de la nécessité de résoudre les différends en mer Orientale par des moyens pacifiques et conformément au droit international, en particulier la convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982.

Dans le même temps, ils ont plaidé pour le maintien de la sécurité de la navigation maritime et aérienne, ainsi que pour la suprématie du droit en mer Orientale, et ont souligné le rôle croissant de l'ASEAN dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région.

Le Vietnam applaudit le rôle de l'UE dans les efforts visant à améliorer l'administration mondiale et la connectivité régionale, tandis que le bloc communautaire a apprécié les réalisations socio-économiques et la position du Vietnam dans la région.

Après la réunion, les deux parties ont publié un communiqué de presse conjoint, dans lequel elles ont déclaré qu'elles intensifieraient le dialogue et la coopération, ainsi que favoriseraient le déploiement de l'APC.

En outre, elles sont convenues de l'importance de la coopération internationale et de l'échange d'informations pour lutter contre l'épidémie de la nouvelle souche de coronavirus.

Ils ont également ratifié l'engagement en faveur du multilatéralisme et d'un ordre fondé sur le droit, tout en exprimant la volonté de renforcer les relations entre l'UE et l'ASEAN, ainsi que les liens entre Hanoi et l'UE dans le cadre multilatéral, à un moment où que le Vietnam occupe ses nouvelles fonctions dans le groupe de l'Asie du Sud-Est et au Conseil de sécurité de l’ONU.

NDEL