La lutte contre l’épidémie doit aller de pair avec le développement économique

Mercredi, 26 février 2020 à 08:40:44
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc préside la réunion du Conseil consultatif national de Politique financière et monétaire. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a souligné mardi 25 février la double tâche de freiner la propagation du COVID-19 et de réaliser les objectifs socio-économiques fixés par l’Assemblée nationale.

S’exprimant lors d’une réunion du Conseil consultatif national de Politique financière et monétaire à Hanoi, il a souligné que les impacts de l’épidémie de COVID-19 ont affecté la croissance économique de nombreux pays, y compris les partenaires économiques et commerciaux du Vietnam, entraînant une interruption de nombreuses chaînes de production et commerciales.

« Nous ne devons être ni pessimistes ni subjectifs », a déclaré le chef du gouvernement, qui est également président du conseil, appelant à des actions drastiques et de grands efforts pour lutter contre l’épidémie et stimuler la production et les affaires.

Il a exhorté les agences et les localités à élaborer des scénarios sur la réalisation des tâches au milieu des préoccupations liées à l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) et à intensifier les activités d’analyse et de prévision pour faire face aux impacts externes.

Il n’y a encore aucune raison d’ajuster la croissance et les objectifs macroéconomiques, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Lors de la réunion, les experts ont suggéré d’accorder plus d’attention à la réduction de l’inflation face aux craintes du virus, à l’optimisation des politiques budgétaires qui ont encore une marge de manœuvre, à accélérer le décaissement des investissements publics, en particulier dans les soins de santé, l’éducation et l’environnement.

Ils ont également recommandé de stimuler les exportations vers l’UE après l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et de diversifier les marchés d’importation compte tenu du taux élevé de matières importées de Chine.

Le gouverneur de la Banque d’État du Vietnam, Lê Minh Hung, a déclaré que la banque centrale ne se précipiterait pas pour resserrer la politique monétaire tout en restant vigilante dans les circonstances actuelles.

Les membres du conseil ont appelé à la poursuite de la réforme administrative et à l’adoption de mesures pour promouvoir la production et le commerce ainsi que pour stimuler la demande intérieure.

Ils ont proposé un soutien au crédit pour les entreprises touchées par l’épidémie de COVID-19 et des projets dans les domaines de l’énergie, des infrastructures, de la transformation, de l’agriculture de haute technologie et des technologies de l’information.

Plusieurs membres ont suggéré de renforcer la coopération internationale dans la lutte contre le COVID-19 et d’intensifier le travail de communication à cet égard.

VNA/NDEL