Le Vietnam a remporté sa première bataille mais doit rester vigilant face au Covid-19

Mardi, 25 février 2020 à 18:09:28
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre Vu Duc Dam prend la parole lors de la téléconférence sur la mise en œuvre des tâches de soins de santé en 2020 et sur la prévention et le contrôle de Covid-19, le 25 février à Hanoi. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam a remporté sa « première bataille » contre le Covid-19 mais l'ensemble du pays ne doit pas relâcher sa vigilance dans la lutte contre l'épidémie, a déclaré le Vice-Premier ministre vietnamien Vu Duc Dam.

Donnant ses instructions lors d'une téléconférence sur la mise en œuvre des tâches de soins de santé en 2020 et sur la prévention et le contrôle de Covid-19 tenue le 25 février, le Vice-Premier ministre Vu Duc Dam a déclaré que le Vietnam avait remporté sa « première bataille » contre le virus mortel mais n'avait pas gagné toute la lutte, l'épidémie étant encore imprévisible.

Cependant, le Vietnam est confiant et suivra résolument les instructions du Premier ministre et du Secrétariat sur la lutte contre le Covid-19, a affirmé Vu Duc Dam.

Lors de la conférence, le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên, a déclaré que les 16 cas confirmés au Vietnam s’étaient rétablis et que le pays n'avait enregistré aucun nouveau cas d’infection au cours de 12 derniers jours.

Un seul patient Covid-19 reste encore sous traitement à la clinique générale de Quang Hà dans le district de Binh Xuyên, province de Vinh Phuc (au Nord), mais il a été testé négatifs deux fois. Selon les règles, il est apte à sortir de l’hôpital.

Dô Xuân Tuyên a ajouté que depuis l'épidémie de Covid-19, diverses mesures de prévention et de contrôle avaient été mises en œuvre de manière drastique. Cependant, la situation épidémique mondiale continue d'être compliquée. Par conséquent, le Vietnam ne doit pas relâcher sa vigilance et il est nécessaire de se tenir prêt à traiter rapidement les infectés vietnamiens et étrangers si de nouvelles infections étaient détectées, a-t-il insisté

Selon le vice-ministre de la Santé Nguyên Thanh Long, le Vietnam a montré son esprit de combat anti-épidémique le plus élevé de tous les temps, cependant, Vietnam devra faire face à une période plus difficile, plus éprouvante dans le temps à venir alors que l'épidémie a explosé en dehors de la Chine.

Dans la prévention des infections, l'isolement est une mesure extrêmement importante, a déclaré Nguyên Thanh Long, exhortant les localités à mettre en œuvre des solutions synchrones pour isoler les cas suspects de Covid-19, comme le succès de l'isolement de la commune de Son Lôi dans le district de Binh Xuyên à Vinh Phuc - l'épicentre de l’épidémie de Covid - 19 de la province avec six parmi 11 cas d’infection à Vinh Phuc.

Le Vice-Premier ministre Vu Duc Dam a affirmé que jusqu'à présent, le Vietnam contrôlait la situation en exécutant de manière proactive les tâches nécessaires à un stade très précoce. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que le fait de relever le niveau d’alerte au Vietnam plus haut que l’annonce de l’OMS était une décision correcte. Nous devons toujours considérer la pire situation afin que la situation ne s'aggrave pas, tout en prenant en compte la pire situation pour nous assurer qu'il n'y aura jamais de mauvaise situation, a déclaré le Vice-Premier ministre.

Le Vietnam a bien mis en œuvre toutes ses mesures de contrôle dans les aéroports et les frontières. Il n'y a eu aucun nouveau cas d’infection à Son Lôi au cours des 13 derniers jours. Cependant, avec la situation épidémique compliquée en République de Corée, le Vietnam doit continuer à redoubler de vigilance dans la lutte contre l’épidémie, a souligné Vu Duc Dam, affirmant que le travail anti-épidémique n'était pas seulement une tâche du secteur de la santé et d'autres organismes professionnels, mais aussi de chaque citoyen.

Le Vice-Premier ministre a demandé aux autorités concernées à tous les niveaux de continuer à contrôler strictement ceux qui viennent des zones épidémiques en Chine et en République de Corée, avec un isolement flexible mais vigoureux pour ne pas laisser l'infection se produire dans les zones d'isolement des hôpitaux.

Il a également félicité les autorités de Dà Nang et de Hô Chi Minh-Ville pour avoir géré les vols en provenance des zones épidémiques sud-coréennes vers le Vietnam le 24 février et a lancé le processus d'isolement conformément aux directives du ministère de la Santé.

Dans l'esprit de la coopération internationale, nous devons mettre en œuvre des mesures d'isolement. Bien que cela puisse occasionner quelques inconvénients aux personnes isolées, en particulier aux visiteurs internationaux, nous devons les convaincre sur la base de la responsabilité internationale, a déclaré Vu Duc Dam.

Les enfants doivent être dans un environnement sûr, rassurant et sécurisé lorsqu'ils retournent à l'école. Les gens doivent se joindre aux autorités pour découvrir, mettre en quarantaine et surveiller les cas suspects. Nous devons prendre des mesures définitives et fermes pour éliminer rapidement l'épidémie, a souligné le Vice-Premier ministre.

NDEL

  Partager cet article