Vietnam-Inde renforce leur coopération commerciale

Samedi, 29 février 2020 à 20:54:41
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de la séance de travail du ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung avec le Secrétaire d’État auprès du ministère indien du Commerce et de l’Industrie, Som Parkash. Photo : https://baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne – Le Vietnam et l’Inde devraient accélérer le rythme d’ouverture des marchés aux produits des deux pays, notamment des fruits vietnamiens, tout en limitant l’application des mesures entravant le commerce bilatéral.

Le ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung a travaillé le 26 février avec le Secrétaire d’État auprès du ministère indien du Commerce et de l’Industrie, Som Parkash pour discuter des mesures de renforcement de l’investissement et du commerce bilatéral.

Nguyên Chi Dung a hautement apprécié le rôle de plus en plus croissant de l’Inde sur la scène internationale, en tant que la 5e grande économie mondiale, cependant les relations commerciales et d’investissement Vietnam-Inde restent au-dessous de leurs potentiels. Le commerce bilatéral n’était que de 11,3 milliards de dollars en 2019, tandis que l’investissement de l’Inde n’a pas atteint 1 milliard de dollars.

L’Inde est un partenaire commercial et d’investissement important de premier rang du Vietnam. Pour atteindre l’objectif prévu de 15 milliards de dollars en 2020 des dirigeants des deux pays, les deux parties devraient renforcer leur coopération et leur investissement dans les domaines avantageux comme l’exploitation minière, le textile, les chaussures, l’énergie, la santé et les produits pharmaceutiques, l’industrie auxiliaire, les machines et équipements, des pièces détachées d’automobiles, des machines agricoles et des technologies d’information, a fait savoir Nguyên Chi Dung.

Celui-ci a également insisté sur la nécessité d’accélérer le rythme d’ouverture des marchés à des produits des deux pays, notamment des fruits vietnamiens comme des litchis, des dourians, des ramboutans, tout en limitant l’application des mesures entravant le commercial bilatéral comme l’enquête, l’imposition de mesures anti-dumping.

Il a également proposé à l’Inde d’examiner la délivrance de la licence d’importation pour une seule fois à près de 300 conteneurs de bâtonnets d’encens vietnamiens que les entreprises indiennes avaient commandés mais ces produits vietnamiens ont subi des dommages graves dus à la décision de restriction des importations de l’Inde promulguée le 31 août 2019.

De sa part, Som Parkash a souligné que l’Inde se coordonnera étroitement avec le Vietnam et l’assistera dans la coopération et le développement.

Il a également proposé au Vietnam de soutenir la demande de l’Inde dans la révision de l’accord de libre-échange Asean-Inde, d’examiner les avis de l’Inde concernant le circulaire No 15/2019 portant sur le contrôle et la licence d’importation pour des entreprises indiennes spécialisées dans les secteurs aquatiques et d’abat d’animaux, tout en affirmant que la viande de buffle de l’Inde n’est pas touchée par l’épidémie de fièvre aphteuse.

Les deux ministres ont convenu de renforcer le rythme d’ouverture des marchés aux fruits et légumes et d’intensifiant leur coopération dans le commerce bilatéral et d’examiner la création d’un groupe de travail dans le secteur d’investissement.

Auparavant, dans le cadre de cette visite, Nguyên Chi Dung a travaillé avec des grands groupes indiens, comme le groupe national du pétrole de l’Inde (ONGC), les groupes Essar, NTPC, HCL, GMR, ect.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: