Post-COVID-19 : le Vietnam, une destination sûre pour les investisseurs

Jeudi, 14 mai 2020 à 16:46:46
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Alors que la quasi totalité des pays dans le monde continuent de se battre contre la pandémie de coronavirus, le Vietnam a réussi à contenir la propagation sur son territoire et reprend progressivement ses activités économiques. Aujourd’hui plus qu’hier encore, le pays est une destination sûre pour ceux qui veulent investir post-COVID-19.

Très peu de personnes contaminées et aucun décès. Tel est l’excellent résultat de la stratégie low-cost mais sacrément efficace menée par le Vietnam contre le COVID-19. Et à en croire les experts, l’économie vietnamienne se rétablira beaucoup plus rapidement que les autres pays.

Destination préférée des investisseurs

De plus en plus de consultants en investissement recommandent à leurs clients d’opter pour le Vietnam. Les entreprises étrangères se sentent en sécurité dans ce pays où le gouvernement a réagi immédiatement et efficacement, affirme Fred Burke, directeur du cabinet d’avocats d’affaires internationales Baker Mackenzie.

La façon dont le Vietnam a géré cette crise sanitaire a impressionné tout le monde et particulièrement les investisseurs, précise Michale Sieburg, de la société de conseil YCP Solidiance.

Nikkei Asian Review estime qu’à l’issue de la pandémie, les capitaux devraient se déplacer vers l’Asie du Sud-Est et le Vietnam pourrait constituer alors l’un des pays les plus convoités. Cette tendance a été observée au niveau de la Chine qui n’a pas hésité à délocaliser ses entreprises au Vietnam et dans les pays de l’ASEAN.

«Chaque jour, nous accueillons une dizaine de chefs d’entreprises étrangères souhaitant s’installer dans notre parc industriel», déclare Nguyên Anh Van, un responsable du complexe industriel Vân Trung 2, dans la province de Bac Giang.

«Les entreprises étrangères veulent savoir si les conditions d’affaires sont favorables et si les infrastructures répondent à leurs besoins. Elles s’intéressent aussi à la qualification et à l’abondance de la main-d’œuvre locale », a-t-il souligné.

Les prévisions optimistes

Le Vietnam ayant savamment contrôlé l’épidémie, les investissements étrangers et japonais au Vietnam se sont multipliés, indique Hirai Shinji, responsable de l’Agence japonaise chargée de la promotion du commerce extérieur JETRO à Hô Chi Minh-Ville.

La société Kizuna par exemple a décidé de s’implanter dans le Sud du Vietnam et d’ouvrir cette année une usine de 100 000m2.

Le journal économique sud-coréen ChosunBiz explique que lorsque les filiales étrangères du géant électronique sud-coréen Samsung étaient pratiquement toutes à l’arrêt, Samsung Vietnam a réussi à maintenir ses activités grâce au soutien énergique du gouvernement vietnamien. Quelque quatre millions d’écouteurs sans fil ont pu alors être fabriqués au cours du deuxième trimestre 2020.

Dans son rapport sur la perspective économique mondiale 2020 publié en avril, le Fonds monétaire international estime que le Vietnam est l’économie la plus dynamique de l’ASEAN et se dit convaincu de sa reprise économique.

L’agence Bloomberg fait savoir qu’en avril 2020, le montant des projets développés par les investisseurs se chiffrait à douze milliards de dollars.

Si en 2020 le Vietnam a du revoir à la baisse sa croissance, de 6,8 à 5% en raison du COVID-19, l’agence de notation Fitch Ratings prédit pour le pays une croissance de 7,3%. en 2021.

Avec l’un des meilleurs bilans au monde dans la lutte contre le COVID-19, le gouvernement vietnamien a prouvé sa capacité à garantir aux investisseurs un environnement d’affaires stable, sûr et favorable.

VOV/NDEL