Le Vietnam aura plus d’opportunités d'exporter des crevettes après la pandémie de Covid-19

Samedi, 16 mai 2020 à 11:43:21
 Font Size:     |        Print
 

Le Vietnam aura plus d’opportunités d'exporter des crevettes après la pandémie de Covid-19. Photo d'illustration. VOV.

Nhân Dân en ligne - Si à la fin du 2e trimestre 2020, l'épidémie de Covid-19 est « atténuée », le marché mondial sera rouvert, les crevettes du Vietnam auront plus d'opportunités d'exportation.

Selon l'Association vietnamienne des exportateurs et producteurs de fruits de mer (VASEP), alors que les exportations des produits tels que le pangasius, le thon et les fruits de mer ont tous diminué, les exportations de crevettes du Vietnam au 1er trimestre de cette année étaient meilleures lorsqu'elles ont connu une légère croissance dans le contexte de l'épidémie complexe de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

À l'heure actuelle, les États-Unis se classent au 2e rang des pays importateurs de crevettes du Vietnam, représentant 18,4% des valeurs totales des exportations de crevettes du Vietnam. Au 1er trimestre, les exportations des crevettes du Vietnam vers le marché américain ont atteint 115,5 millions de dollars, en hausse de 18,2% par rapport à la même période de 2019.

Au marché intérieur, après une période de baisse due à l'impact de l'épidémie, depuis le début d’avril, le prix des crevettes crues dans le delta du Mékong augmente progressivement à nouveau. L'augmentation progressive des prix de la crevette a ouvert des perspectives favorables pour une nouvelle production de crevettes.

Selon la VASEP, bien que les prix des crevettes crues aient augmenté plus positivement, en raison des effets de la sécheresse, de l'intrusion d'eau salée, des maladies des crevettes et la pandémie de Covid-19 aux débouchés clés, les éleveurs des crevettes hésitent encore dans l'élevage. Si ces facteurs ne sont pas contrôlés, il y aura une pénurie de crevettes lorsque les marchés se rétabliront.

Le temps de la crevette saumâtre de 2020 est encore long, des signes favorables commencent à apparaître de plus en plus clairement tels que : la demande des crevettes dans le monde est toujours élevée, le contrôle de la pandémie en Chine et en République de Corée s'améliore et il y aura plus d'espoir pour les agriculteurs et les usines de transformation lorsque les débouchés seront partiellement rétablis, selon la VASEP.

En outre, au marché de l'UE, le Vietnam bénéficiera des avantages favorables de l'accord de libre-échange EVFTA, qui devrait entrer en vigueur en juillet, en particulier tandis que les produits de crevettes avec des taux d'imposition sur lesquels l'Inde, la Thaïlande ou d'autres pays n’ont aucun avantage concurrentiel.

Cependant, il existe encore de nombreux facteurs de risque potentiels, les entreprises de transformation, les exportateurs et les éleveurs de crevettes doivent travailler en étroite collaboration pour surmonter les difficultés et saisir les opportunités lorsque le marché se rétablira.

NDEL