Les États-Unis deviennent le premier fournisseur de fruits du Vietnam

Vendredi, 22 mai 2020 à 15:46:50
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : https://cafef.vn/

Nhân Dân en ligne – Dans le contexte où les importations de fruits et de légumes ont chuté de 42%, les importations de fruits et de légumes en provenance des États-Unis ont augmenté de 44%, faisant de ce pays le premier fournisseur de fruits sur le marché vietnamien.

Selon l’association des producteurs de fruits et de légumes du Vietnam, durant les quatre premiers mois de 2020, les exportations de fruits vietnamiens ont atteint 1,225 milliards de dollars, soit une baisse de 12,53% en glissement annuel. Cependant, le secteur de fruits et de légumes du Vietnam a effectué un excédent commercial de 848,5 millions de dollars.

Pendant la même période, les importations ont baissé de 42%, pour une valeur de 376,9 millions de dollars. Le Vietnam a toutefois augmenté ses importations depuis des marchés tels que la Nouvelle-Zélande, le Myanmar, les États-Unis, la République de Corée et l’Afrique du Sud.

Les importations de fruits et de légumes américains ont atteint une valeur de 102,1 millions de dollars (+44% en glissement annuel). Les États-Unis sont devenus ainsi le premier fournisseur de fruits et de légumes du Vietnam, représentant 27,1% de parts de marché.

Durant les quatre premiers mois de 2019, les importations de fruits et de légumes américains avaient atteint 71,1 millions de dollars, représentant 10,9% de parts de marché, faisant des États-Unis le troisième fournisseur du Vietnam.

Selon Pham Thiên Hoang, directeur de la compagnie Pham Hoang Trang possédant la chaîne de magasins Green Space Store, les fruits américains, dont en particulier les cerises, les myrtilles et les raisins, sont appréciés par les consommateurs vietnamiens.

« Le problème, c’est que les frais de livraison augmentent à cause du COVID-19. Les frais de livraison des cerises, des myrtilles et des raisins importés par voie aérienne ont doublé, de 2 dollars à 4 dollars le kilo », a dit Pham Thiên Hoang.

Jusqu’en 2020, le Vietnam a autorisé l’importation de six fruits frais américains y compris la pomme, le raisin, la poire, la myrtille, la cerise et l’orange. La pomme, le raisin et la cerise en provenance des États-Unis occupent une part de marché dominante sur le marché des fruits importés

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: