Malgré le COVID-19, le GRDP de Hanoi croît de 3,39% au premier semestre

Lundi, 29 juin 2020 à 16:48:11
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Malgré les graves répercussions économiques de la pandémie de COVID-19, le produit intérieur brut régional (GRDP) de Hanoi devrait augmenter de 3,39% au premier semestre 2020, a indiqué Nguyên Manh Quyên, directeur du Département municipal de l'urbanisme et de l'investissement.

Le taux de croissance, cependant, reste parmi les plus élevés du pays et est nettement supérieur à la moyenne de la croissance nationale de 1,81%, a indiqué Nguyên Manh Quyên lors d'une réunion le 29 juin.

Au cours des six derniers mois, l'indice de production industrielle (IIP) de Hanoi a augmenté de 3,5% en glissement annuel, nettement moins que l’augmentation de 7,4% enregistrée à la même période l'an dernier.

Plus précisément, la production de l'industrie minière a diminué de 11,8% d'une année à l'autre entre janvier et juin, tandis que l'industrie manufacturière et de transformation a augmenté de 3,3%.

La production et la distribution d'électricité ont augmenté de 6,1% en glissement annuel et l'approvisionnement en eau, le traitement des eaux usées et la collecte des eaux usées ont augmenté de 5,5%.

Les ventes au détail totales de biens de consommation et de services à Hanoi devraient augmenter de 6,6% d'une année à l'autre, tandis que la pandémie de COVID-19 a perturbé la chaîne de valeur mondiale, entraînant une baisse de 6,7%. Ses importations ont chuté de 9,2% pour atteindre 13,7 milliards de dollars.

L'indice des prix à la consommation (IPC), principal indicateur de l'inflation, a progressé de 3,68% en glissement annuel sur la période.

Le tourisme étant l'un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie, le nombre total de touristes à Hanoi a baissé de 65,4% en glissement annuel à 4,93 millions au cours de la période de janvier à juin, y compris une baisse de 68,8% des touristes étrangers et de 61,5% des revenus des activités touristiques.

Du côté positif, les autorités de Hanoi ont agi de manière drastique pour améliorer l'environnement des affaires, ce qui a aidé la ville à figurer dans les 10 premières localités ayant le plus haut score provincial de compétitivité (IPC) en 2019 et deuxième au niveau national en termes d'indice de réforme de l'administration publique 2018 (PAR INDEX 2018).

Hanoi a enregistré 12 649 entreprises nouvellement créées au premier semestre 2020 avec un capital social total de 17 500 milliards de dôngs (7,55 milliards de dollars), en baisse de 7% en nombre mais en hausse de 5% en valeur sur un an.

Les recettes du budget de l'État de la ville ont diminué de 3,4% en glissement annuel pour atteindre 124,84 milliards de dôngs (5,38 milliards de dollars), soit 44,8% du plan annuel, tandis que les dépenses budgétaires ont augmenté de 21,5% en glissement annuel pour atteindre 34,21 milliards de dôngs (1,47 milliard de dollars), soit 33,2% du plan annuel.

Hanoi a jusqu'à présent décaissé 14,82 milliards de dôngs (639,45 millions de dollars) d'investissements publics, soit 33% de l'objectif.

Deux scénarios de croissance pour 2020

Sur la base des données préliminaires du premier semestre 2020, les autorités de Hanoi ont élaboré deux scénarios de croissance pour les six mois restants de l'année.

Dans le premier scénario et aussi le plus optimiste, Hanoi pourrait atteindre un taux de croissance de 5,9%, 1,3 fois plus élevé que le scénario de croissance optimiste du pays de 4,4 à 5,2%, si les taux de croissance aux troisième et quatrième trimestres atteignent 7,8% et 8,4%.

Dans un deuxième scénario, le GRDP de Hanoi augmenterait de 5,4%, 1,3 fois plus élevé que le scénario de croissance neutre du pays de 3,6 à 4,4%, si l'économie de la ville se développait de 6,9% et 7,4% aux troisième et quatrième trimestres, respectivement.

Le secrétaire du comité du parti de Hanoi, Vuong Dinh Huê, a déclaré que la ville visait un taux de croissance économique 1,3 fois supérieur à la moyenne nationale et s'efforcerait d'atteindre les objectifs de recettes budgétaires de l'État fixés par l'Assemblée nationale pour cette année.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: