Résoudre des difficultés des entreprises importatrices des produits agricoles des États-Unis

Mardi, 15 septembre 2020 à 21:13:10
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Le ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural a organisé le 14 septembre une réunion avec des entreprises importatrices de produits agricoles des États-Unis au Vietnam, avec la participation de l'Ambassade des États-Unis au Vietnam.

Lors de la réunion, les entreprises ont indiqué que la taxe américaine d'importation actuelle sur les produits agricoles des États-Unis est plus élevée que celle des pays bénéficiant de tarifs préférentiels dans le cadre des accords de libre-échange avec le Vietnam. Par conséquent, la réduction du taux d'imposition américaine sur des produits tels que le maïs, le blé et les céréales aidera les entreprises vietnamiennes à augmenter la quantité de leurs importations.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, afin de promouvoir les engagements d'exportation et d'importation des produits agricoles, en vue de parvenir à l’équilibre commercial entre les deux parties, au cours des 8 derniers mois, le Vietnam a activement oeuvré pour résoudre les problèmes des entreprises vietnamiennes et américaines telles que la suspension des réglementations sur la certification de la libre circulation des ingrédients importés pour les aliments des animaux ; le report de l'application de la réglementation sur le teneur de Samonella et de certains métaux lourds dans les ingrédients des aliments pour animaux ...

Le directeur du Département de la Coopération internationale du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Dô Anh Tuân, a déclaré que les produits agricoles importés des États-Unis contribuaient à la production agricole au Vietnam, mais considérant des difficultés et des propositions des entreprises vietnamiennes sur la taxe à l'importation, les procédures de quarantaine..., le ministère de l'Agriculture et du Développement rural continuerait à travailler, en étroite coopération avec les agences techniques spécialisées des États-Unis pour que les réglementations et procédures des deux parties soient plus simplifiées et conformes aux coutumes internationales, a-t-il assuré.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: