Sumitomo choisit cinq partenaires japonais pour construire une ville intelligente à Hanoi

Lundi, 26 octobre 2020 à 14:23:14
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le groupe japonais Sumitomo Corp a recruté cinq partenaires pour son projet de ville intelligente à Hanoi du Vietnam. Le choix s’est fait en fonction de leurs infrastructures, de leurs technologies et de leurs savoir-faire dans les efforts de développement. Le projet démarrera au cours de l’année 2021.

Les partenaires sont : le géant des technologies de l’information NEC, Tepco Power Grid, l’unité de transport d’électricité de Tokyo Electric Power Co. Holdings, NTT Communications, Mitsubishi Heavy Industries Engineering et l’agence publicitaire Hakuhodo.

Un consortium pour discuter des détails a été mis en place, avec des plans pour créer une société d’exploitation dans la seconde moitié de cette année.

Dans le cadre des plans envisagés, Tepco Power Grid et Mitsubishi Heavy Industries Engineering construiront des infrastructures pour assurer un approvisionnement stable en électricité et équilibrer l’offre et la demande. NTT Communications et NEC devraient gérer l’Internet des objets et les technologies de sécurité telles que la reconnaissance faciale, tandis que Hakuhodo développera probablement des services pour les résidents.

Sumitomo coopère avec le groupe BRG pour mettre en œuvre un projet de ville intelligente d’une superficie totale d’environ 270 hectares dans le district de Dông Anh, à environ 20 minutes du centre de Hanoi.

Selon Nikkei Asia, avec un investissement total de près de 450 milliards de yens (4,29 milliards de dollars), il s’agit du plus grand projet de ville intelligente de la part d’une entreprise japonaise en Asie du Sud-Est.

La première phase du projet devrait débuter au cours de l’exercice 2021. Ce projet s’étalera sur 10 à 15 ans, au cours desquels en plus des appartements, seront également construits des immeubles pour des bureaux et des commerces. Sumitomo et BRG Group gèreront la ville pendant 50 ans.

NDEL

  Partager cet article