Les efforts du Vietnam pour la reprise économique en 2021

Mercredi, 13 janvier 2021 à 00:33:20
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : Kinhtedothi.

Nhân Dân en ligne - Bien que l’année 2020 ait enregistré de fortes baisses des activités de production et d’affaires, ainsi que la diminution de presque tous les indicateurs économiques de tous les pays du monde, y compris le Vietnam, l’évaluation et les prévisions de l’économie vietnamienne restent encore positives.

Le Vietnam fait partie des rares pays qui maintiennent encore un taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) positif, plus précisément 2,91 % (dont 3,68 % pour le premier trimestre, 0,39 % pour le deuxième, 2,69 % pour le troisième et 48 % pour le quatrième).

De nombreuses organisations internationales ont estimé que le Vietnam était l’une des 16 économies émergentes les plus prospères au monde.

Par exemple, dans ses dernières prévisions, à la fin de 2020, la Banque mondiale a conjecturé que le Vietnam verra une augmentation d’environ 6,8 % de son PIB en 2021 et que celui-ci stabilisera autour de 6,5 % les années suivantes.

La Banque asiatique pour le développement a prévu que le Vietnam enregistrera une croissance de 6,1 % en 2021.

La prévision du Fonds monétaire international table sur une inflation de 3,5 % en 2021.

La Banque HSBC prévoit que le PIB du Vietnam atteindra 8,1 % en 2021.

La Banque singapourienne United Overseas Bank a estimé que la croissance économique du Vietnam pour l’ensemble de 2020 était au niveau de 2,8 % et atteindra 7,1 % en 2021.

L’agence de notation internationale S&P Global Ratings, quant à elle, a prévu que le Vietnam occupera la deuxième place dans la région Asie-Pacifique avec une croissance du PIB atteignant 1,9 % en 2020 et 11,2 % d’ici 2021.

Le facteur décisif qui sous-tend les indicateurs optimistes de la stabilité macroéconomique et de la croissance du Vietnam en 2021 est son succès dans la maitrise de l’épidémie de Covid-19.

Dans le même temps, le Vietnam accorde une attention particulière à l’égard des investissements publics, des dépenses publiques et des mesures financières et monétaires pour soutenir les entreprises et les habitants, y compris la réduction des impôts, le délai fiscal et l’utilisation gratuite des terres pour les entreprises, le soutien pour la reprise de la consommation et l’accélération du commerce, le renforcement des réformes institutionnelles et l’amélioration de l’environnement des affaires.

Le Vietnam tire également parti de sa participation à des accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux et de la délocalisation et du repositionnement des chaînes d’approvisionnement régionales et internationales vers des pays moins coûteux et plus sûrs.

Cependant, le Vietnam doit également être vigilant par rapport aux dangers mondiaux causés par l’épidémie de Covid-19, élaborer un scénario plus efficace dans le but de s’adapter au protectionnisme commercial et aux risques financiers accrus, ainsi qu’exploiter le marché intérieur face à la baisse de la demande intérieure globale.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: