Le Vietnam a réussi à contrôler l’inflation en 2020

Mercredi, 27 janvier 2021 à 10:35:41
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – Le contrôle efficace de l’indice des prix à la consommation (IPC) en 2020 est un « double » succès pour l’économie vietnamienne, avec à la fois une croissance positive et un contrôle de l’inflation.

Selon le Département de la Gestion des prix du Vietnam, les prix du marché en 2020 ont principalement été influencés par les fluctuations de l’offre et de la demande face à l’épidémie de Covid-19.

Le niveau des prix a eu tendance à baisser ou à rester bas pendant les périodes où l’offre et la demande étaient négativement impactées par la pandémie et s’est ensuite rétabli lorsque le Covid-19 a été maitrisé.

Nguyên Anh Tuân, directeur du Département de la Gestion des prix du ministère des Finances, a déclaré qu’en 2020, un certain nombre d’éléments avaient permis de stabiliser les prix de l’essence et de l’électricité.

Il y a eu 2 baisses des prix de l’électricité aux 2e et 4e trimestres, ce qui a contribué à la stabilisation des prix et à l’augmentation de la production et des affaires dans les domaines prioritaires de la lutte contre le Covid-19.

Selon les experts, le contrôle efficace de l’IPC en 2020 est un « double » succès pour l’économie vietnamienne, avec à la fois une croissance positive et un contrôle de l’inflation. Il s’agit d’un succès pour Vietnam, le pays étant l’un des seuls au monde à avoir réussi à contrôler son IPC en 2020. Le Vietnam a pu arriver à ce résultat remarquable grâce à la coordination efficace des ministères, des branches et des localités.

Selon les prévisions des organisations internationales, le marché des produits de base aura tendance à augmenter ses prix en 2021 en raison de la baisse du dollar, ce qui aura aussi pour effet une augmentation de l’inflation.

Lors de la 10e session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale, les délégués ont adopté une résolution sur le plan de développement socioéconomique pour 2021, dans laquelle le taux de croissance moyen de l’IPC est fixé à environ 4 %.

Les experts ont fait savoir que le contexte en 2021 sera encore très imprévisible, car l’épidémie de Covid-19 est encore très présente et affecte l’économie mondiale. Par conséquent, la gestion des prix devra se faire de manière prudente, flexible et proactive.

NDEL