La province de Ninh Binh dit « non » au plastique

Mardi, 09 juillet 2019 à 16:50:01
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne - La province de Ninh Binh (au Nord) a décidé de réduire l'utilisation de sacs en plastique dans l'effort pour protéger l'environnement.

L’Association provinciale des agriculteurs a qualifié le 8 juillet la boutique de produits agricoles sûres Sông Vân de « point de vente qui n’utilise pas de sacs en plastique » pour sensibiliser le public à l’impact des produits en plastique à usage unique et des sacs en plastique sur l’environnement.

Le président de cette association, Dinh Hông Thai, a déclaré que de nombreux consommateurs considéraient les sacs en plastique comme une invention importante de l'humanité et qu'ils étaient populaires dans la communauté depuis des années. Cependant, la «pollution blanche» a une influence cruciale sur la santé des personnes et sur l’environnement.

Dans le cadre du plan No 61/KH-UBND de la province sur la campagne contre les déchets plastiques, l’association a encouragé les point de vente à remplacer les sacs en plastique et les produits à usage unique par des produits respectueux de l'environnement tels que les sacs en papier et en tissu, et des emballages naturels tels que les feuilles de bananiers et de lotus.

Dans les années à venir, l’Association provinciale des agriculteurs continuera de promouvoir la campagne «Dites non aux sacs en plastique» afin de changer les habitudes des consommateurs en matière de protection de l'environnement.

Selon Nguyên Van Tiên, représentant d’un point de vente de produits agricoles sûres Sông Vân, sa boutique utilise désormais des feuilles de bananier disponibles au lieu de sacs en plastique pour emballer des légumes et des fruits. L’emballage naturel aide à éveiller la curiosité des consommateurs tout en vulgarisant la campagne auprès de la population locale.

Selon la décision N°582 du Premier ministre vietnamien, « d’ici 2020, il faut réduire 65% des sacs en plastique utilisés pour l'emballage dans les supermarchés et les centres commerciaux, et 50% dans les marchés ».

VNA/NDEL