Hanoï accélère le développement des zones industrielles modernes

Samedi, 20 juillet 2019 à 18:20:34
 Font Size:     |        Print
 

La zone industrielle de Phu My, district de Chuong My, Hanoï. Photo : Internet/VNA.

Nhân Dân en ligne - Au cours du premier semestre, le taux de croissance du secteur industrielle de la capitale était inférieur à celui de la même période de l’année précédente.

Pour accélérer le développement de son secteur industriel, Hanoï a fixé l’objectif de construire 30 complexes industrielles d’ici la fin de l’année 2019.

Selon le service municipal de l’Industrie et du Commerce, lors des six premiers mois, la valeur ajoutée du secteur industrielle municipal a augmenté de 7,71% en glissement annuel, contribuant 1,5 point de pourcentage au niveau de croissance de 7,21% du produit intérieur brut régional (GRDP) de Hanoï.

La production industrielle de la ville a connu une nette augmentation de 8,41% au deuxième trimestre contre 6,94% au premier trimestre.

L’indice de production industrielle (IPI) municipale au premier semestre a progressé de 7,3% en variation annuelle. Concrètement, l’IPI du secteur manufacturier a connu une hausse de 7,4%, alors que celui de la production et de la distribution d’électricité, de 8%, et celui de l'approvisionnement en eau, du traitement de déchets et des eaux usées, de 7,4%.

Certaines filières ont connu une forte hausse, notamment l’agroalimentaire (16,1%), l’industrie du cuir (18,5%), la transformation du bois et production de produits en bois, en bambou et en liège (12,4%), les produits à base de caoutchouc et de plastique (27%), les produits électroniques et ordinateurs (7,5%)…

Les industries accusant une légère progression ou un recul comprennent la production des boissons (+3,3%), les produits textiles (+2,7%), la production de métaux (+1,3%), la fabrication de produits métalliques préfabriqués (+2,7%), le papier et les produits dérivés (-1,8%), la fabrication d’autres moyens de transport (-3,6%)…

L’indice de recrutement des entreprises industrielles à Hanoï a augmenté de 0,6% en glissement annuel. Parmi eux, le secteur public a connu un recul de 1,6% tandis que le secteur privé a progressé de 0,3% et le secteur d’investissement direct étranger (IDE) de 1,5%.

Actuellement, Hanoï recense 70 zones industrielles implantées sur une superficie totale de 1.337 hectares, arbitrant environ 3.100 établissements de production.

Au premier semestre, les zones industrielles de Hanoï a attiré 60 millions de dollars d’investissement, soit une réduction de 24% sur un an, dont près de cinq millions de dollars de capitaux enregistrés par six nouveaux projets et 55,7 millions de dollars ajoutés dans le capital initial des projets déjà opérationnels.

Dans le même laps de temps, six projets ont arrêté leurs activités et cinq autres ont réduit leur capital initial.

Depuis le début de l’année, Hanoï a créé trois nouveaux complexes industriels et approuvé l’édification de onze autres complexes pour porter à 30 leur nombre de complexes industriels.

Par ailleurs, Hanoï est la seule localité à développer une politique de développement des produits industriels majeurs avec 61 produits dont le chiffre d’affaires unitaire s’est élevé à plus de 1.000 milliards de dongs.

Pour améliorer la compétitivité de ses produits, Hanoï se concentre au développement des zones et complexes industriels de haute technologie et applique des politiques préférentielles en faveurs des projets de haute technologie, de développement durable et respectueux de l’environnement.

Le service municipal de l’Industrie et du Commerce a conseillé des entreprises locaux d’élargir leurs marchés, de moderniser leurs équipements, d’appliquer de nouvelles technologies pour améliorer la compétitivité et la qualité de leurs produits.

Hanoï a enregistré un taux de croissance du produit intérieur brut régional (GRDP) de 7,21% au premier semestre 2019. L’indice de compétitivité provinciale (PCI) a progressé de quatre places par rapport à l’année dernière pour se classer au 5e rang national.

La capitale a attiré 5,3 milliards de dollars, devant la première destination vietnamienne des investissements étrangers. L’indice de performance en gouvernance et administration publiques au niveau provincial (PAPI) a aussi gagné 16 places.

VNA/NDEL