La préservation des tortues de mer contribue à la protection de la vie à l’île Cù Lao Chàm

Jeudi, 05 septembre 2019 à 17:15:24
 Font Size:     |        Print
 

Réserve mondiale de la biosphère Cù Lao Chàm. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne – 10 ans après la reconnaissance par l’UNESCO de Cù Lao Chàm comme réserve mondiale de la biosphère, l’île de Cù Lào Chàm a connu des changements considérables, avec la préservation et la restauration des ressources naturelles.

Le transport de près de 2 000 œufs pondus par des tortues marines dans le parc national de Côn Dao (au Sud) à Cù Lao Chàm pour la couvaison est considéré comme un travail responsable et humain des sauveteurs de la réserve mondiale de la biosphère Cù Lao Chàm.

Dans le passé, les plages de Cù Lao Chàm abritaient des pontes de tortues de mer. Mais aujourd'hui, en raison des activités humaines destructrices, en particulier le tourisme, un seul lieu, à Bai Bac, reste propice à leur nidification.

En 2017, le comité de gestion de la réserve mondiale de la biosphère de Cù Lao Chàm a transporté 1 000 œufs pondus par des tortues marines dans le parc national de Côn Dao, puis deux ans après, 5 00 œufs y ont été déplacés chaque année pour la couvaison.

Selon le directeur adjoint du comité de gestion de la réserve mondiale de la biosphère de Cù Lao Chàm, Nguyên Van Vu, on compte jusqu’à présent déjà 2 000 œufs, avec un taux d’éclosion de plus de 90%.

Le succès le plus grand de la préservation et du rétablissement de la population des tortues marines de Cù Lao Chàm a contribué à l’amélioration de la prise de conscience des habitants, comme des entreprises dans la préservation de l’écologie de la réserver mondiale de la biosphère de Cù Lao Chàm.

La ville de Hôi An, province de Quang Nam privilégie la préservation de l’état primitif de la zone de Bai Bâc, plage du nord de Cù Lao Chàm, pour la conservation des tortues marines. Les activités commerciales et de transports dans cette zone seront aménagées ailleurs, y compris les activités de pêche et les exploitations des produits aquatiques, a fait savoir le vice-président du Comité populaire de la ville de Hôi An, Nguyên Thê Hùng.

NDEL