Le Vietnam à la 43e session du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU sur les changements climatiques

Mercredi, 11 septembre 2019 à 12:20:02
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur vietnamien Duong Chi Dung à la 43e session du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU sur les changements climatiques. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - L'ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, de l'OMC et d'autres organisations internationales, a conduit une délégation vietnamienne à la 42e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies sur l'impact des changements climatiques sur les droits de l'homme, qui s’est ouvert le 9 septembre à Genève (en Suisse).

L’événement a attiré la participation de 47 États membres et de plus de 100 États observateurs, organisations internationales et organisations non gouvernementales.

Dans ses remarques à la séance d'ouverture, la Haut-commissaire des Nations Unies (ONU) aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a réaffirmé qu'il était prioritaire de promouvoir les droits de l'homme dans le contexte des changements climatiques mondiaux, affirmant que jamais auparavant le monde n'avait été confronté à un tel défi.

Les conditions météorologiques chaotiques et d'autres manifestations de l'urgence environnementale sont en train de renverser les progrès importants en matière de développement, d'exacerber les conflits, les déplacements et les tensions sociales, d'entraver la croissance économique et de créer des inégalités de plus en plus graves, a déclaré Michelle Bachelet.

Michelle Bachelet a déclaré que le Conseil des droits de l'homme de l’ONU avait un rôle crucial à jouer, avec des moyens existants et innovants pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques, soulignant cinq points essentiels devant guider l'action mondiale en faveur du climat, notamment les changements climatiques, qui porte atteinte aux droits, au développement et à la paix.

Par ailleurs, la Haut-commissaire des Nations Unies a également pointé d'autres situations relatives aux droits de l'homme, telles que les tensions au Cachemire, les manifestations à Hong Kong (Chine), les enfants de familles de migrants aux États-Unis et au Mexique et les migrants en Méditerranée.

Se félicitant des progrès réalisés pour garantir le respect des droits de l'homme dans de nombreux autres pays, elle a déclaré qu'avec une coopération, un engagement et des efforts solides, les pays seraient en mesure de protéger leurs réalisations en matière de respect des droits de l'homme.

La 42e session, qui durera jusqu'au 27 septembre, devrait adopter plus de 25 projets de résolution sur les droits de l'homme.

NDEL