Le Vietnam s’active dans l’adaptation au changement climatique

Samedi, 28 septembre 2019 à 22:43:48
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur vietnamien Dang Dinh Quy (à gauche) dépose le document attestant de la ratification, par le Vietnam, de l’Amendement de Kigali. Photo: VOV.

Nhân Dân en ligne - L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, a remis le 27 septembre à New York au représentant du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres le document attestant de la ratification, par le Vietnam, de l’Amendement de Kigali.

L’événement a eu lieu en marge du débat général de haut niveau de la 74e Assemblée générale des Nations Unies en cours à New York, aux États-Unis.

Le Vietnam est donc devenu le 82e pays au monde à avoir ratifié cet amendement qui a la valeur d’un accord international juridiquement contraignant.

En vertu de cet amendement qui est relatif au Protocole de Montréal sur la réduction et l’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone, les parties concernées s’engagent à réduire progressivement leur consommation et leur production d’hydrofluorocarbones.

La ratification de l’Amendement de Kigali témoigne de la volonté du Vietnam de devenir un membre actif et responsable de la communauté internationale dans l’adaptation au changement climatique. Le Vietnam est déterminé à œuvrer étroitement avec les autres pays du monde dans la réduction et l’élimination des substances destructives de la couche d'ozone.

Pour rappel, le 4 septembre 2019, le gouvernement vietnamien a publié la Résolution N°64/NQ-CP approuvant officiellement l'amendement de Kigali au Protocole de Montréal.

Le Protocole de Montréal est un accord international visant à réduire de moitié des substances qui appauvrissent la couche d'ozone. Il a été signé par 24 pays et par la Communauté économique européenne en septembre 1987. Il impose la suppression de l’utilisation des CFC, des halons et de tous les autres produits chimiques appauvrissant la couche d'ozone.

Pour l’heure, le Vietnam est membre à part entière de la Convention de Vienne sur la protection de la couche d’ozone, du Protocole de Montréal et de tous ses amendements.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: