L'USAID lance de nouveaux messages pour lutter contre la consommation de cornes de rhinocéros

Vendredi, 20 décembre 2019 à 17:26:27
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie de lancement de nouveaux messages pour lutter contre la consommation de cornes de rhinocéros. Photo: CPV.

Nhân Dân en ligne - Le Programme des espèces sauvages de l’Asie (Wildlife Asia) de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) a récemment publié de nouvelles annonces de service public (ASP) dans le cadre de la troisième phase de l'Initiative Chí (Force de la volonté).

Il s’agit d’un programme de communication qui a pour but de promouvoir la sensibilisation du public à la protection des animaux sauvages et de bannir en particulier l'habitude de consommer de la corne de rhinocéros.

Lancée en août 2018, la troisième phase de l'Initiative Chí s'est concentrée sur la réduction de la demande de cornes de rhinocéros et d'autres produits illicites de la faune sauvage parmi les hommes d'affaires vietnamiens qui sont identifiés comme les principaux utilisateurs de cornes de rhinocéros. Le Vietnam est une destination et un point de transit clé pour la corne de rhinocéros et d'autres produits illégaux de la faune.

La réduction de la demande de produits de rhinocéros dans le pays fait partie intégrante de la diminution des flux commerciaux et de la lutte contre le braconnage.

Actuellement, une petite partie de la population vietnamienne entretient l'idée fausse que la corne de rhinocéros est un médicament capable de guérir de nombreuses maladies, selon la pharmacologie traditionnelle. La corne de rhinocéros est aussi un cadeau de luxe ou l’expression et la revendication d’un statut social.

Les deux nouveaux messages d'intérêt public de l’USAID, dont deux images et messages, remettent en question ces croyances.

Le premier message met l'accent sur le fait que la santé et l'endurance de l’homme ne proviennent pas de la consommation de produits en provenance des espèces sauvages, mais sont plutôt les résultats directs de la détermination, de la persévérance et des exercices physiques.

Le deuxième message met en évidence l'incompatibilité de la consommation d'animaux sauvages avec les pratiques commerciales internationales. Il met l'accent sur les risques, y compris la perte de prestige et de réputation, en utilisant, en achetant ou en offrant des produits illicites de la faune tels que la corne de rhinocéros.

Pour garantir leur efficacité, les messages ont été développés en partenariat avec la communauté des affaires vietnamienne. Ils seront diffusés sur plusieurs plateformes multimédias, y compris la presse écrite, les panneaux d'affichage et les médias sociaux pour atteindre une exposition maximale.

Ils seront également promus par des partenaires tels que la Commission centrale de la Propagande et de l’Éducation, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam, l’Association vietnamienne d’Automobile et de Transports, et le Comité central de l'Église bouddhique du Vietnam.

TRAFFIC, un réseau de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvages, a lancé la première phase de l'Initiative Chí en 2014 sur la base d'une étude de consommation qui a identifié les riches hommes d'affaires vietnamiens âgés de 35 à 55 ans comme un groupe d'utilisateurs clés de la corne de rhinocéros.

Le message primordial de Chí est le moteur du concept selon lequel le succès, la masculinité et la bonne fortune proviennent de la force de caractère d’un individu et non de l’utilisation de produits illicites de la faune.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: