Importance des Réserves biosphériques mondiales dans la réduction des déchets plastiques

Jeudi, 12 mars 2020 à 11:52:22
 Font Size:     |        Print
 

Réserve biosphérique de Cu Lao Cham. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Les réserves mondiales de biosphère et les aires marines protégées sont les zones pionnières pour mettre en œuvre le mouvement de la vie verte et dire “non” aux déchets plastiques. De plus, l'objectif de développement durable des réserves mondiales de biosphère au Vietnam contribue à sensibiliser la communauté à développer la production et la consommation vertes, grâce à l'utilisation des écolabels et des produits ne causant pas la pollution environnementale.

Le chercheur Vu Thuc Hien, du Comité nationale du Programme vietnamien sur l’homme et la biosphère, a déclaré que les réserves mondiales de biosphère jouaient les trois rôles importants dans la réduction des déchets plastiques, tels que (1) concrétiser des stratégies et des projets nationaux de réduction des déchets plastiques à travers la structure organisationnelle et de gestion des réserves biosphériques mondiales ; (2) connecter les autorités locales au Comité nationale du Programme vietnamien sur l’homme et la biosphère, à l’UNESCO et aux organisations internationales et non gouvernementales dans le domaine de la protection de l'environnement pour la réduction des déchets déchets plastiques ; et (3) promouvoir la communauté pour développer la production verte et la consommation verte, à travers l'utilisation d'écolabels, avec la priorité de ne pas utiliser de sacs plastiques ou de produits plastiques.

La Réserve biosphérique mondiale est un titre du Programme sur l’homme et la biosphère, sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour un modèle de développement durable, garantissant l'harmonie entre l'homme et la nature. Selon la définition de l'UNESCO, la Réserve mondiale de la biosphère est un écosystème côtier ou terrestre, aidant à promouvoir des solutions pour réguler la conservation de la biodiversité avec le développement durable de cette zone, avec une valeur exceptionnelle reconnue par la communauté internationale.

Actuellement, le Vietnam possède 9 réserves de biosphère reconnues par l'UNESCO, y compris la forêt de mangrove de Can Gio (Ho Chi Minh-Ville), l’île Cat Ba (Hai Phong), les zones humides inter-provinciales du delta du fleuve Rouge (Thai Binh, Nam Dinh et Ninh Binh), Kien Giang, l’Ouest de Nghe An (Nghe An), le cap Ca Mau (Ca Mau), Cu Lao Cham - Hoi An (Quang Nam), Dong Nai (Dong Nai, Lam Dong, Binh Phuoc, Binh Duong et Dak Nong) et Lang Biang (Lam Dong).

Ces réserves de biosphère ont concrétisé trois fonctions : la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques, le développement durable, le soutien de la promotion des sciences et de l’éducation pour le développement durable.

L’un des 7 critères obligatoires pour la Réserve mondiale de la biosphère reconnue par l'UNESCO est “la réserve de biosphère capable d’assurer un développement durable au niveau régional”. Au Vietnam, la création et le développement de réserves mondiales de biosphère contribuent de manière importante à la stratégie de développement durable du Vietnam pour la période 2011 - 2020, dans laquelle l’un des indicateurs importants de la stratégie est la collecte et l’élimination des déchets solides, y compris les déchets plastiques.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: