L’UNICEF s’apprête à soutenir la province de Cà Mau dans la lutte contre les changements climatiques et le COVID-19

Jeudi, 28 mai 2020 à 11:11:23
 Font Size:     |        Print
 

La séance de travail entre les deux parties. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne – Le comité populaire de la province de Cà Mau a eu le 26 mai une séance de travail avec une délégation du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).

Les deux parties ont discuté des impacts des changements climatiques, de l’élévation du niveau de la mer et des épidémies sur la production agricole, l’eau potable et l’accès à l’éducation des personnes vulnérables dont les femmes et les enfants.

Son point de départ étant plus bas que les autres collectivités locales, la province de Cà Mau rencontre des difficultés importantes dont le manque d’infrastructures et d’investissements.

Ces dernières années, les effets négatifs des changements climatiques ont rendu la situation plus difficile, affectant son développement. L'intrusion d’eau salée est critique, notamment dans le contexte où l’eau pluviale et les eaux souterraines sont les deux principales ressources en eau pour les habitants et les activités de production.

Depuis le début de la saison sèche de 2020, Ca Mau compte 20 500 hectares de riziculture et 16 000 ha d’élevage de crevettes touchés par la situation, et 20 500 familles faisant face à une pénurie d’eau potable. Environ 1 421 cas d’affaissement des sols ont eu lieu, empêchant les déplacements des habitants et le transport des marchandises.

« L’environnement se dégrade et entraine des conséquences sur la santé de la population, dont en particulier les personnes vulnérables. Les enfants issus des familles pauvres et quasi-pauvres et ceux issus d’ethnies minoritaires sont les plus touchés. À cause de la pénurie d’eau potable, les maladies telles que la diarrhée, la dengue et la maladie pieds-mains-bouche sont en hausse. Par ailleurs, la vie des habitants est devenue plus difficile en raison de la pandémie de COVID-19 », a expliqué Thân Duc Huong, vice-président du comité populaire provincial.

Il a dit espérer que l’UNICEF aide Cà Mau à développer un système de prévention et de surveillance des effets des changements climatiques et un système d’approvisionnement en eau potable et en eau de production.

Rana Flowers, représentante de l’UNICEF au Vietnam, a tenu en haute estime les efforts de la province de Cà Mau visant à soutenir les habitants, en particulier les femmes et les enfants, durant les situations d’urgence.

« L’UNICEF élaborera un programme de coopération pour les cinq ans à venir avec le Vietnam. Sur cette base, nous voudrions collaborer avec la province de Cà Mau afin d’aider les femmes et les enfants qui y résident, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’accès à l’eau potable, de la protection de l’environnement et de lutte contre les catastrophes naturelles », a-t-elle déclaré.

La chef de l’UNICEF a suggéré que Cà Mau renforce la coordination de ses activités de prévention des catastrophes naturelles et de lutte contre le COVID-19 afin d’atténuer les doubles effets et qu’elle lance un plan de sauvetage en faveur des familles touchées.

L’UNICEF est prêt à échanger ses expériences et à accorder à la province de Cà Mau des aides techniques pour l’aider à surmonter la situation difficile engendrée par les catastrophes naturelles et les épidémies, a-t-elle affirmé.

NDEL

  Partager cet article