Hanoï met à l’essai un programme d’échange de déchets contre des cadeaux

Lundi, 17 août 2020 à 12:24:36
 Font Size:     |        Print
 

Lieu d'échange d'ordures contre des cadeaux dans le quartier de Phan Chu Trinh, Hanoi. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - La ville de Hanoï a lancé un programme d’échange de déchets contre des cadeaux depuis le 15 août.

Le programme fait partie du projet de tri des déchets à la source exécuté conjointement par Hanoï, Urenco (Urban Environment Company) et Unilever Vietnam.

Le directeur de la branche d’Urenco à Hoàn Kiêm, Dang Huu Binh, a déclaré que le district de Hoàn Kiêm avait été choisi par le gouvernement municipal pour mettre à l’essai ce programme.

En conséquence, les habitants de Hanoï peuvent échanger de vieux papiers, du plastique et des métaux dans des endroits désignés de la ville contre de l’argent ou des articles ménagers tels que du désinfectant pour les mains, de la lessive ou encore des sacs en tissu pour le tri des ordures.

Le programme a vu une large participation dès le premier jour de son lancement.

Nguyên Van Cuong, un habitant du quartier de Phan Chu Trinh, district de Hoàn Kiêm, a déclaré qu’il échangeait de vieux livres et journaux contre un désinfectant antiseptique pour les mains, un article utile en ce moment pour freiner la propagation du COVID-19.

« Il s’agit d’un programme significatif et efficace en réponse au plan du Comité populaire de Hanoï sur la prévention et la lutte contre les déchets en plastique et les sacs en nylon. Nous espérons que le tri des déchets à la source sera généralisé à Hanoï pour contribuer à réduire la charge de travail des agents d’entretien de la voirie », a déclaré Cuong.

Chaque samedi matin, Urenco conduira ce programme dans trois quartiers des districts de Hoàn Kiêm, à savoir Phan Chu Trinh, Cua Dong et Ly Thai Tô.

« Notre objectif à long terme est de mettre en œuvre les réalisations de la quatrième révolution industrielle dans le domaine de la collecte des ordures. Les habitants installeront un logiciel qui les aidera à trier les déchets à la source, puis ils pourront établir un calendrier pour que les préposés à la collecte des ordures passent à leur domicile. », a déclaré le directeur de la branche d’Urenco à Hoàn Kiêm.

NDEL