La jeunesse vietnamienne agit pour le climat

Mardi, 06 octobre 2020 à 14:53:38
 Font Size:     |        Print
 

Les jeunes participent au Forum de consultation « La jeunesse agit pour le climat ». Photo : baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne – Les 3 et 4 octobre, 70 jeunes ont participé au Forum de consultation « La jeunesse agit pour le climat » à Hanoi et à Hô Chi Minh-Ville. L’évènement fait partie de l’initiative « Climate Promise » lancée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le forum a été organisé par les organisations non gouvernementales que sont le centre pour l’environnement et la communauté (Live&Learn) et le centre de l’action et de la connexion pour l’environnement et le développement (CHANGE).

L’objectif était de sensibiliser les jeunes aux programmes liés aux questions climatiques et de les inciter à proposer leurs initiatives sur le climat, avant la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques (COP26), ainsi que sur les contributions prévues déterminées au niveau national (CPDNs) du Vietnam.

« Lutter contre le changement climatique nécessite une coopération au niveau mondial et une contribution de toute la société et de la jeunesse, en particulier car les jeunes sont les futurs propriétaires. Nous sommes prêts à vous accompagner pour que vous puissiez participer activement à l’édification d’un Vietnam plus vert, plus durable et plus prospère », a déclaré le chef du service du changement climatique et de l’environnement du PNUD.

« Nous sommes convaincus que les programmes chargés de signification, comme celui-ci, constituent de bonnes occasions pour les jeunes de faire entendre leur voix et de créer des changements positifs pour leur propre avenir », a déclaré Vuong Hông Ngoc, une responsable de Live&Learn.

À la suite du forum, les jeunes participants dresseront la feuille de route de la participation du Vietnam au processus de réalisation des CPDNs.

Le Vietnam s’engage dans les CPDNs à réduire de 9 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030 et même jusqu’à 27 % à supposer que le pays obtienne des aides efficaces de la part de la communauté internationale.

NDEL