TRAFFIC lance une initiative de marketing social pour réduire la consommation de produits dérivés du tigre au Vietnam

Lundi, 14 décembre 2020 à 21:35:12
 Font Size:     |        Print
 

Lancement du programme de marketing social de trois ans dans le but de réduire la demande de produits issus du tigre au Vietnam. Photo : thanhnien.vn.

Nhân Dân en ligne - Le réseau de surveillance du commerce des espèces sauvages TRAFFIC a lancé un programme de marketing social de trois ans dans le but de réduire la demande de produits issus du tigre au Vietnam.

Le projet s'appuiera sur les dernières avancées de la science du comportement pour décourager l'usage médicinal des produits dérivés du tigre dans le pays, qui est reconnu comme le principal marché de destination pour le commerce illégal du tigre.

Le Vietnam pourrait avoir un impact énorme sur l'avenir des tigres. Ce projet ne vise pas seulement à décourager la consommation de produits issus du tigre, mais il cherchera également à faciliter le leadership du pays sur les questions de conservation mondiale, a déclaré Sarah Ferguson, directrice du bureau de TRAFFIC au Vietnam.

L'initiative s'efforcera de réduire la demande de consommation individuelle grâce à une campagne multimédia de changement de comportement tout en appelant les partenaires gouvernementaux, tels que l'Assemblée nationale, le ministère de la Santé et la Commission de la Propagande et de l'Éducation du Comité central du Parti, à renforcer les politiques de protection de la faune. Les partenaires du secteur de la médecine traditionnelle seront des alliés clés du projet car ils mobilisent leurs pairs contre la prescription de produits illicites d'espèces sauvages et promeuvent des alternatives légales.

Malgré les protections juridiques pour les tigres, la demande de produits issus du tigre au Vietnam reste forte. Une enquête auprès des consommateurs menée par TRAFFIC en 2017 a révélé que 6% de la population urbaine du Vietnam avait utilisé des produits dérivés du tigre et que 64% d'entre eux recommanderaient les produits dérivés du tigre à d'autres. La colle d'os de tigre s'est révélée être le produit dérivé du tigre le plus populaire et sera au centre du projet.

Le projet est financé par le gouvernement britannique à travers le Fonds pour la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: