Le Vietnam découvre trois nouvelles espèces de rainettes

Mardi, 27 avril 2021 à 17:09:26
 Font Size:     |        Print
 

Une rainette de Van Ban à l’état sauvage.

Nhân Dân en ligne – Des biologistes de l’Académie vietnamienne des sciences et de la technologie (VAST), en collaboration avec leurs collègues russes et allemands, ont découvert trois nouvelles espèces de rainettes dans les provinces montagneuses du nord de Lào Cai et Hà Giang.

Une équipe de chercheurs du Musée national de la nature et de l’Institut d’écologie et des ressources biologiques de VAST, ainsi que des chercheurs de l’Institut zoologique de l’Académie des sciences de Russie et du zoo de Cologne en Allemagne ont découvert et étiqueté trois nouvelles espèces dont la rainette de Van Ban (Rhacophorus vanbanicus), la rainette de Frank (Zhangixalus franki) et la rainette de Jodi (Zhangixalus jodiae). Cette découverture se base sur une analyse morphologique, génétique et bioacoustique de ces espèces.

La rainette de Van Ban tire son nom du site d’échantillonnage standard du district de Van Ban, province de Lao Cai, à une altitude de 900 m, un habitat forestier à feuilles persistantes sur des montagnes rocheuses avec des niveaux élevés d’humidité.

Cette espèce présente un dos brun avec deux rayures vertes sur le dos de l’arrière des yeux à l’aine, formant un triangle vert en haut. Le dessous des cuisses est jaune-orange avec 5 à 7 nodules noirs caractéristiques. Elle est de taille moyenne avec une longueur de corps mâle adulte d’environ 35 mm.

Les résultats ont été publiés dans le Russian Journal of Herpetology.

La rainette arboricole de Jodi porte le nom de la Docteure Jodi Rowley du Musée australien pour ses contributions exceptionnelles à l’étude de la taxonomie des amphibiens en Asie. Cette espèce a été trouvée dans le district de Quan Ba, province de Ha Giang.

Les rainettes de Jodi dans la nature (A et B), et ses membres antérieurs et postérieurs (C et D).

En termes de morphologie, elle a une longueur corporelle moyenne entre 36 et 40 mm, la largeur et la longueur de la tête sont similaires, la pointe du museau est ronde, les membres antérieurs et postérieurs ont des membranes de natation, un dos vert, des aisselles de couleur crème avec de grandes taches noires, et l’aine et les parties antéro-postérieures de la cuisse présentent une alternance de taches noires et oranges.

Son cri a été enregistré à 17,3-20,9 oC, chaque explosion vocale dure 1,1 seconde et se compose de six notes, chacune d’une durée d’environ 6 millisecondes et la distance entre chaque note d’environ 15 millisecondes. La fréquence dominante est de 2,0 kHz. Ses notes vocales ont une amplitude variable, la dernière note ayant la plus petite amplitude par rapport aux autres.

La découverte de cette nouvelle espèce a été publiée dans le Journal of Natural History.

La rainette arboricole de Frank porte le nom du regretté professeur allemand Frank Mutschmann d’Allemagne, pour honorer son soutien aux projets de conservation et de recherche des amphibiens au Vietnam.

Spécimens standard de rainette de Frank (A et B) et un dessin des membranes de natation antérieure et postérieure (C).

La nouvelle espèce peut être distinguée des autres espèces du genre Zhangixalus sur la base d’une combinaison des caractéristiques suivantes : un grand corps (de 78 à 85 mm chez les mâles), un dos vert avec de petites taches brun foncé, des rayures blanches séparant la partie supérieure et le côté inférieur du corps et des glandes parotides bien développées.

Cette espèce a été trouvée à une altitude de 1 300 m dans le district de Quan Ba, province de Ha Giang. Son habitat typique est la forêt tropicale à feuilles persistantes sur les montagnes.

La découverte de cette espèce a été publiée dans l’European Journal of Taxonomy.

NDEL