La Russie, la Turquie et l'Iran promettent de soutenir la mise en place du Comité constitutionnel syrien

Mercredi, 18 septembre 2019 à 14:19:08
 Font Size:     |        Print
 

Le Président Vladimir Poutine et ses homologues turc Recep Tayyip Erdogan et iranien Hassan Rouhani lors de la conférence de presse commune, le 16 septembre à Ankara (Turquie). Photo : TASS.

Nhân Dân en ligne - Lors d’un Sommet tripartite sur la Syrie tenu le 16 septembre à Ankara (Turquie), les Présidents du pays hôte, de la Russie et de l’Iran ont pris de nombreux engagements importants dont leur soutien pour la mise en place du Comité constitutionnel syrien dès que possible.

Prenant la parole lors d'une conférence de presse commune à l'issue du Sommet, le Président russe Vladimir Poutine a déclaré que la liste des membres du Comité constitutionnel syrien a été entièrement approuvée, avec la participation du pays parrainé (processus Astana). Il est important maintenant de veiller à ce que le Comité constitutionnel syrien commence à travailler à Genève dès que possible, a ajouté Vladimir Poutine.

Le Président Vladimir Poutine et ses homologues turc Recep Tayyip Erdogan et iranien Hassan Rouhani ont souligné qu'il était important de continuer à lutter contre les groupes terroristes qui opèrent toujours sur le territoire syrien. Les trois dirigeants ont souligné qu'aucune solution ne pouvaitremplacer la solution politique et diplomatique au conflit en Syrie et ont exprimé leur soutien à la promotion de l'aide humanitaire internationale à la Syrie.

Dans une déclaration commune sur les résultats de ce Sommet, la Russie, la Turquie et l'Iran ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, à l'unité et à l'intégrité territoriale de la Syrie. Les trois Présidents ont souligné que ces principes seraient respectés par toutes les parties et que personne n'était autorisé à prendre des mesures pour les détruire.

Selon la déclaration commune, les trois dirigeants ont également discuté de la situation dans le Nord-Est de la Syrie et ont affirmé que la stabilité et la sécurité dans cette zone étaient possibles si la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie étaient respectées. La Russie, la Turquie et l'Iran sont convenus de travailler ensemble pour atteindre cet objectif.

La Russie, la Turquie et l'Iran saluent la bienvenue au Liban et à l'Irak en tant que nouveaux superviseurs du processus d'Astana sur la paix en Syrie. La déclaration commune condamne les frappes aériennes israéliennes contre la Syrie, créant des tensions régionales, déstabilisant la situation et violant l'intégrité territoriale de la Syrie.

Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan et Hassan Rouhani ont déclaré que le 5e Sommet tripartite était « très efficace et couronné de succès ». Selon le Président Recep Tayyip Erdogan, les dirigeants présents au Sommet « ont surmonté de nombreuses divergences concernant la mise en place du Comité constitutionnel syrien ». Les trois dirigeants sont convenus de tenir la prochaine réunion sur un modèle similaire à Téhéran.

NDEL