OMS : le premier vaccin contre le COVID-19 pourrait être disponible dans 18 mois

Mercredi, 12 février 2020 à 16:52:31
 Font Size:     |        Print
 

Le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré que l'épidémie du COVID-19 est une urgence sanitaire mondiale. Photo : AP.

Nhân Dân en ligne - Les premiers lots de vaccin contre le nouveau coronavirus (COVID-19) pourraient être prêts dans 18 mois.

C’est ce qu’a annoncé le 11 février le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« En attendant, nous pouvons faire beaucoup pour empêcher la transmission et nous préparer à toute nouvelle propagation », a-t-il noté sur son compte twitter.

Les 11 et 12 février à Genève (en Suisse), l’OMS, en collaboration avec le GloPID-R (un réseau mondial pour la recherche et la collaboration dans le cadre de la préparation aux situations d’urgence causées par des maladies infectieuses), a organisé un forum sur la recherche et l'innovation pour mobiliser les efforts internationaux visant à combattre le nouveau virus. L’événement a réuni les principaux acteurs de la recherche de pointe en santé publique et du développement de vaccins, de la thérapeutique et du diagnostic, entre autres.

Le forum s’est penché sur l'identification de la source du COVID-19 et le partage d'échantillons biologiques et de séquences génétiques.

Il s’agissait d’une bonne occasion pour les experts de faire fond sur les travaux de recherche existants sur les coronavirus du SRAS et du MERS et de déterminer les connaissances à acquérir ainsi que les priorités de la recherche, ceci afin d’accélérer la diffusion d’informations scientifiques et des produits médicaux les plus nécessaires pour minimiser l’impact de la flambée due au COVID-19.

Lors d'un point de presse tenu dans le cadre de ce forum, le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a souligné que si le monde a besoin d'investissements dans la recherche et le développement, « nous avons également besoin d'investissements pour arrêter l'épidémie de COVID-19 dès maintenant ». Le développement de vaccins et de produits thérapeutiques constitue une partie importante dans le programme de recherche, a ajouté Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Nous ne sommes pas sans défense. Il existe de nombreuses interventions de santé publique de base qui sont à notre disposition et qui peuvent prévenir les infections dès maintenant. Donc, nous devons tout faire aujourd'hui en employant les armes disponibles pour combattre ce virus, tout en nous préparant pour le long terme », a conclu le chef de l'OMS.

NDEL (Source: OMS, Xinhua)