Les pays de la région du Mékong-Lancang sont convenus de renforcer leur coopération

Vendredi, 21 février 2020 à 15:38:55
 Font Size:     |        Print
 

La 5e conférence des ministres des AE du Mékong-Lancang (MLC), le 20 février à Vientiane. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Les pays du Mékong-Lan Thuong sont convenus d'accélérer les plans d'action sur la connectivité régionale, la capacité de production, les ressources en eau, le commerce, l'agriculture, la réponse aux catastrophes naturelles, les épidémies et la criminalité transfrontière.

La 5e conférence des ministres des Affaires étrangères (AE) du Mékong-Lancang (MLC) s'est tenue le 20 février à Vientiane, avec la participation des ministres des AE du Cambodge, du Laos, du Myanmar, de la Thaïlande, de la Chine et du Vietnam.

La délégation vietnamienne était conduite par le membre du Bureau politique, Vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh.

Lors de la conférence, les ministres ont évalué la situation de la coopération en 2019 et discuté de l'orientation de la coopération dans les temps à venir.

Les ministres ont pris note des résultats obtenus dans les domaines prioritaires, soulignant l'organisation réussie de la première réunion ministérielle du MLC sur l'eau, la signature d'un protocole d'accord entre le Centre de coopération pour les ressources en eau du MLC et le secrétariat de la Commission du fleuve Mékong (MRC), la mise en place du Centre de coopération agricole du MLC, l’organisation des activités de coopération spécialisées et des échanges interpersonnels etc.

En ce qui concerne la coopération dans les temps à venir, les ministres sont convenus de promouvoir davantage la mise en œuvre du plan d'action de la MLC pour la période 2018-2022.

En conséquence, les pays membres vont accélérer l’élaboration et la mise en œuvre de plans d'action sur la connectivité régionale, la capacité de production, les ressources en eau, le commerce et l'agriculture, le renforcement de la coopération pour faire face aux catastrophes naturelles, aux épidémies et aux délits transfrontaliers, la promotion des échanges et des dialogues entre les localités, les agences de gestion des frontières, etc.

Les ministres sont également convenus de renforcer la cohésion et la complémentarité de la MLC avec les mécanismes de coopération régionale pertinents tels que l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et la coopération de la sous-région du Grand Mékong (GMS), la Commission du Mékong (MRC) et la stratégie de coopération économique Ayeyawadi-Chao Phraya-Mékong (ACMECS).

En ce qui concerne la coopération dans le domaine des ressources en eau, les ministres sont convenus de renforcer le partage des informations sur les données hydrologiques, de promouvoir la coopération face aux situations d'urgence telles que les inondations, les sécheresses et autres catastrophes, et de renforcer les capacités de gestion des ressources en eau pour assurer une utilisation durable et rationnelle des ressources en eau.

Les ministres se sont déclarés préoccupés par les développements complexes et les impacts négatifs causés par COVID-19, et ont souligné la nécessité pour les pays de renforcer la coordination, le partage d'informations et la prévention efficace de la transmission de cette épidémie et maintenir les échanges commerciaux et le développement économique.

Les ministres ont approuvé le communiqué de presse conjoint et sont convenus de continuer à travailler en étroite collaboration pour organiser avec succès le 3e Sommet du MLC au Laos en 2020.

Prenant la parole lors de la conférence, le Vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh, a affirmé la contribution effective du Vietnam à la coopération du MLC, et a souligné que ce mécanisme devrait contribuer à renforcer la coordination entre les pays, à relever les défis régionaux communs et à apporter des avantages durables à la population.

Concernant l’orientation de la coopération, le Vice-Premier ministre Pham Binh Minh a déclaré que la coopération du MLC devrait viser à améliorer la résilience de l'économie à la volatilité et à l'instabilité imprévisibles, en concentrant les ressources sur les secteurs vulnérables et ayant des implications importantes pour le développement économique des États membres.

Plus précisément, la coopération agricole devra se concentrer sur l'amélioration des capacités technologiques des entreprises et sur l'amélioration de la stabilité et de la fiabilité des marchés des produits agricoles. La situation de sécheresse de plus en plus grave dans le bassin du Mékong oblige les riverains à prendre des mesures drastiques pour assurer le développement durable du fleuve.

Dans l'immédiat, il est nécessaire de renforcer le partage d'informations et de données hydrologiques durant les saisons des pluies et les saisons sèches, en établissant un système d'alerte précoce et un mécanisme de coordination dans la gestion d'urgence des inondations, des sécheresses et d'autres catastrophes ; mettre en œuvre de projets communs pour aider les populations à assurer leurs moyens de subsistance contre les impacts négatifs des changements climatiques et des activités économiques sur le fleuve, renforcer la coopération en matière de prévention des maladies tout en minimisant la perturbation des chaînes d'approvisionnement régionales.

*En marge de la réunion ministérielle spéciale ASEAN-Chine tenue dans l’après-midi du 20 février à Vientiane, le Vice-Premier ministre et ministre des AE Pham Binh Minh a eu une rencontre avec le ministre malaisien des AE Saifuddin Abdullah.

Les deux parties ont estimé que le partenariat stratégique Vietnam-Malaisie se développait bien dans de nombreux domaines avant de convenir de continuer à promouvoir les échanges de délégations de haut niveau, à promouvoir l'efficacité des mécanismes de coopération bilatérale, en particulier le Comité mixte de coopération économique, scientifique et technique. Les deux pays achèveront et signeront bientôt le programme d'action pour la mise en œuvre du partenariat stratégique de la période 2020-2025. Ils renforceront la coordination et le soutien mutuel dans le contexte où le Vietnam assume la présidence de l'ASEAN et la Malaisie est le pays hôte de l'APEC 2020.

Les deux parties sont également convenues de poursuivre leur coopération dans les affaires maritimes et de contribuer à promouvoir la paix, la stabilité et le droit international en Mer Orientale.

NDEL