Nguyên Quang Thai Duong, un médecin passionné d’imagerie​

Jeudi, 27 février 2020 à 09:09:29
 Font Size:     |        Print
 

Docteur Duong forme aux nouvelles techniques dans le laboratoire scientifique. Photo : CVN/VNA.

Nhân Dân en ligne - Peu de personnes voient dans l’imagerie diagnostique une tâche très intéressante. C’est sans compter le docteur Nguyên Quang Thai Duong, de l’hôpital de l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP). Pour lui, les images de radiographies et les CT-scans sont de somptueuses peintures du corps humain. Guidé par cette passion, le docteur Thai Duong et ses collègues ont diagnostiqué des milliers de patients.

Aujourd’hui, le docteur Nguyên Quang Thai Duong examine l’échographie du cœur du fœtus d’une femme atteinte d’un cancer. C’est le quotidien du professeur en imagerie diagnostique de l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville, qui plus est chef adjoint du Département d’imagerie diagnostique et chef de l’unité d’angiographie par soustraction numérique. Sur son bureau s’amoncellent des centaines d’images médicales de patients qui sont en attente du diagnostic du spécialiste. En se basant sur son analyse, les autres médecins pourront prendre les décisions adéquates pour le traitement à souscrire au patient.

Bien que les dossiers soient nombreux, le médecin analyse et découvre rapidement les problèmes d’un patient, grâce à sa capacité de lire et comprendre les images, de maîtriser les différentes technologies des rayons X, CT et échographies ainsi que par son expérience de plus de 20 ans dans le domaine de l’imagerie médicale.

Apprentissage et maîtrise des techniques modernes

Son expérience dans le domaine lui a permis de comprendre l’importance croissante de l’imagerie médicale tout au long du développement de la médecine moderne. Celle-ci est même qualifiée d’"œil de Dieu" par les médecins. Juste après avoir obtenu son diplôme de médecin généraliste à l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh Ville (UMP-HCM) en 1998, il décide d’étudier l’imagerie diagnostique aux États-Unis.

Au fil du temps, il développe une véritable passion pour cette discipline. Tous les signes semblent lui indiquer d’emprunter ce chemin et en 2000, il étudie afin d’obtenir son certificat de pratique ARDMS aux États-Unis (spécialisation en échographie générale, échographie obstétrique-gynécologie, échocardiographie et échographie vasculaire) qui lui est remis en 2002.

Tandis que sa passion se développe toujours plus grâce aux nouvelles connaissances qu’il acquiert, Duong diagnostique, traite et sauve un grand nombre de malades.

Décrocher une bourse en techniques d’imagerie

De retour au pays en 2003 et employé par de l’hôpital de l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP), docteur Duong se concentre sur l’étude et les applications possibles des technologies d’imagerie médicale afin d’améliorer l’efficacité de la chirurgie mini-invasive et minimiser les complications. C’était alors une voie fortement encouragée par le secteur de la santé du Vietnam et soutenue par de nombreuses générations de dirigeants. De son côté, il se met à la recherche d’une bourse à Singapour ou à Taiwan afin d’enrichir ses connaissances professionnelles.

L’apprentissage et la collaboration avec de nombreux spécialistes internationaux l’aideraient à mieux comprendre encore la nécessité et la grande valeur de l’imagerie dans la médecine moderne. Par conséquent, il n’a eu de cesse de se renseigner sur les nouvelles techniques d’imagerie dans le diagnostic et le traitement des tumeurs bénignes et malignes (foie, reins, sein, thyroïde, prostate, utérus), des anomalies vasculaires, des traumatismes ou saignements d’origine pathologique telles que les lésions rénales ou les saignements gastro-intestinaux.

En tant que responsable de la formation des étudiants et des médecins en imagerie, Dr. Duong porte grand soin au contenu de son enseignement. Ses cours sont souvent en ligne, dynamiques et riches en substance. Le médecin Vo Mai Khanh a déclaré : « Les cours du professeur Duong sont faciles à comprendre et diversifiés, ils sont une source précieuse de matériel d’apprentissage ».

À l’HUMP, il a réalisé avec succès plus de 2 000 traitements de tumeurs du foie par radiofréquence et plus de 6000 cas de chimioembolisation transartérielle pour le traitement des tumeurs du foie (TACE / TOCE). Ce traitement, dont les techniques de chirurgie mini-invasive minimisent les risques et complications, contribue à prolonger la vie des patients. L’équipe des médecins est enthousiaste à l’idée de mettre en service l’unité d’Angiographie par soustraction numérique et la salle de consultation d’Imagerie médicale et de traitement de l’hôpital de l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh Ville. Ce sont les premières unités du pays à avoir été créées dans l’espoir d’être centrées sur le patient et de professionnaliser les techniques de chirurgie mini-invasive dans le diagnostic et le traitement.

Grâce à son dévouement acharné, en 2019, Dr. Duong a eu l’honneur de recevoir la médaille du mérite du Ministère de la Santé honorant ses nombreux exploits et contributions dans le processus d’édification et développement de son unité.

CVN/NDEL