Le Vietnam appelle la communauté internationale à fournir une assistance humanitaire à la Syrie

Mercredi, 17 juin 2020 à 11:24:39
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur vietnamien Dang Dinh Quy. Photo : Nations Unies.

Nhân Dân en ligne – L’ambassadeur vietnamien Dang Dinh Quy s’est déclaré préoccupé à l’égard de l’impact de graves difficultés humaines et socio-économiques et l’influence de la pandémie de COVID-19 sur le peuple syrien.

L’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Syrie, Geir Pedersen, a exprimé le 16 juin sa profonde préoccupation face à la situation difficile de millions de Syriens lors de la réunion mensuelle en ligne du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en Syrie.

En présentant son rapport au Conseil de sécurité, Geir Pedersen a déclaré que la situation en matière de sécurité dans la région du nord-ouest de la Syrie était restée relativement stable après l’accord de cessez-le-feu entre la Russie et la Turquie, mais qu’il restait encore certains défis à relever, y compris un nombre d’incidents tendus entre l’armée du gouvernement syrien et des groupes extrémistes à Idlib et l’intensification du terrorisme en Syrie.

L’envoyé spécial a souligné que la grave crise économique entraînait actuellement une augmentation rapide des prix, ce qui empêchait les gens de subvenir à leurs besoins quotidiens.

Selon les statistiques, jusqu’à 80% des Syriens vivent en dessous du seuil de pauvreté, en particulier 9,3 millions de personnes manquent de nourriture. De plus, l’environnement et les infrastructures en Syrie sont également gravement touchés après près d’une décennie de conflit.

Pedersen a réitéré son appel à un cessez-le-feu national, dans le but de faciliter la promotion d’une solution politique fondée sur la Résolution 2254 du Conseil de sécurité, abordant les questions humanitaires confrontées aux nouveaux défis de la pandémie de COVID-19, dans laquelle une attention particulière est accordée aux réfugiés et aux personnes qui sont forcés de quitter leur domicile.

Ainsi lors de cette réunion en ligne, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la délégation vietnamienne aux Nations Unies, a partagé aux pays membres du Conseil de sécurité ses préoccupations concernant les problèmes de sécurité et le terrorisme en Syrie, en exhortant les parties à répondre à l’appel au cessez-le-feu du Secrétaire général et de l’envoyé spécial des Nations unies. Notamment, les parties devraient maintenir un état de sécurité stable afin de faciliter les négociations et de trouver des solutions politiques au problème en Syrie.

À cette occasion, le diplomate vietnamien Dang Dinh Quy a également exprimé sa préoccupation envers l’impact de graves difficultés humaines et socio-économiques et l’influence de la pandémie de COVID-19 sur le peuple syrien.

Chaque mois, le Conseil de sécurité se réunit pour discuter de la situation en Syrie, y compris du contenu sur le processus politique, la situation humanitaire et la question des armes chimiques.

Les troubles et les conflits en Syrie sont maintenant passés à la 10e année, créant l’une des crises humanitaires les plus graves de l’histoire avec des centaines de milliers de victimes, des millions de personnes perdant leur lieu de résidence et d’asile.

NDEL