Le Vietnam affirme son soutien à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Mali

Mardi, 28 juillet 2020 à 14:56:14
 Font Size:     |        Print
 

Les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU se réunissent lors d'une réunion en ligne. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Conseil de sécurité des Nations Unies s’est réuni le 27 juillet pour discuter de la situation au Mali ces derniers temps. Lors de la réunion, le Vietnam a affirmé son soutien à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Mali.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a écouté le rapport de l’envoyé spécial du secrétaire général et chef de l’ONU au Mali (MINUSMA), Mahamat Saleh Annadif, sur la situation dans ce pays, en se déclarant préoccupé à l’égard des récentes tensions politiques au Mali, en particulier les manifestations de l’opposition à Bamako, organisées les 10, 11 et 12 juillet dans la capitale Bamako du Mali et tuant 11 personnes.

L’ONU a exhorté les parties à faire preuve de la plus grande retenue, comme à ne pas prendre de mesures pour suivre les tensions dans le contexte où le Mali et la région devaient s’affronter à l’épidémie de COVID-19, ainsi qu’à la montée du terrorisme, de la violence extrême et pauvres.

Les Nations Unies ont apprécié les efforts de médiation et de réconciliation des dirigeants des pays de la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) afin de trouver une solution pacifique entre le gouvernement du Mali et l’opposition ainsi que les parties concernées, en suggérant que le gouvernement malien et ses parties prenantes continuaient à mettre en œuvre l’Accord de paix de 2015 tout en assurant la sûreté et la sécurité du peuple malien, notamment les femmes et les enfants.

Prenant la parole lors de la réunion, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la délégation vietnamienne auprès de l’ONU, a partagé avec les journalistes et les pays du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Mali, en appelant au dialogue et à la négociation entre les parties pour résoudre les différends actuels. En même temps, le diplomate vietnamien a insisté sur la poursuite de la mise en œuvre intégrale de l’Accord de paix de 2015 et la nécessité de proposer des mesures pour assurer la sécurité de la population malienne, en particulier des femmes et des enfants, en soutenant les rôles de l’ONU, de la MINUSMA, de l’Union africaine, de la CEDEAO et de l’Union européenne dans le maintien de la paix et de la sécurité au Mali.

NDEL