Le Vietnam et l’Indonésie appellent à soutenir les Grands Lacs

Mercredi, 14 octobre 2020 à 16:03:30
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de la réunion en ligne des Nation Unies sur la situation de la région des Grands Lacs en Afrique. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu, dans la matinée du 13 octobre, une réunion en ligne sur la situation de la région des Grands Lacs en Afrique.

Selon la délégation du Vietnam auprès des Nations Unies (ONU), lors de la réunion, l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les Grands Lacs, Huang Xia, a présenté un rapport périodique de 6 mois sur la mise en œuvre de l’Accord de la paix, de la sécurité et de la coopération pour la République démocratique du Congo et la région.

Huang Xia a déclaré que les pays de la région des Grands Lacs maintenaient leur engagement de renforcer la coopération et de mettre en œuvre l’Accord de la paix, de la sécurité et de la coopération. En particulier, le gouvernement de la République démocratique du Congo et son Président Tshisekedi ont déployé de nombreux efforts pour stabiliser la situation dans le pays, en lançant des initiatives pour promouvoir la réconciliation et la coopération entre les pays de la région.

En outre, l’Envoyé spécial a déclaré que la situation en matière de sécurité avait encore enregistré de nombreuses activités illégales dans le domaine de l’exploitation et de la contrebande de ressources naturelles de groupes armés dans l’Est du Congo.

La situation socio-économique et humanitaire de la région continue de faire face à des difficultés, notamment en raison de l’impact du COVID-19. Les pays de la région ont actuellement un total de plus de 750 000 cas et travaillent étroitement pour empêcher la propagation et faire face aux impacts socio-économiques de la pandémie.

Le responsable onusien a déclaré que son bureau travaillait avec les pays régionaux et les partenaires internationaux pour développer la stratégie des Nations Unies sur la région des Grands Lacs, en se concentrant principalement sur la résolution et la prévention des conflits à zone.

L’ambassadeur Dian Triansyah Djani, chef de la délégation indonésienne auprès de l’ONU, a lu les déclarations conjointes du Vietnam et de l’Indonésie. Les remarques conjointes des deux pays de l’ASEAN ont partagé les vues des membres du Conseil de sécurité, en reconnaissant les efforts de coopération de la République démocratique du Congo et d’autres pays de la région. Ces déclarations ont également souligné l’importance de la mise en œuvre de l’Accord de la paix, de la sécurité et de la coopération visant à relever les défis en suspens.

Les deux pays ont également déclaré qu’il était nécessaire de traiter la cause profonde de l’instabilité dans la région à travers du renforcement de la conciliation, de la coordination dans la résolution des activités illégales des groupes armés, de la gestion des ressources naturelles et de la coopération au développement.

Le Vietnam et l’Indonésie ont souligné la nécessité de donner la priorité à la promotion de la coopération régionale sur la base d’objectifs communs de paix et de stabilité et ont appelé en même temps la communauté internationale à soutenir la région des Grands Lacs.

L’Accord de la paix, de la sécurité et de la coopération de 2013 avait été signé par 13 pays de la région des Grands Lacs pour coopérer au maintien de la paix en République démocratique du Congo et dans la région. Cet accord est parrainé par l’Union africaine, la Communauté de développement de l’Afrique du Sud, l’Organisation régionale des Grands Lacs et les Nations Unies.

En 2020, les deux pays de l’ASEAN, l’Indonésie et le Vietnam, sont actuellement tous deux membres non permanents du Conseil de sécurité. Les deux pays ont eu plusieurs déclarations conjointes visant à renforcer la voix et l’image de l’ASEAN depuis mai 2020. Ce mois-ci, les deux pays ont fait une déclaration conjointe sur le Mali le 8 octobre.

NDEL