Renforcement des relations entre l’ASEAN et l’UE

Mardi, 24 novembre 2020 à 15:55:52
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – Le 19 novembre, le 8e Sommet des affaires ASEAN-UE a eu lieu à Singapour sous forme de visioconférence.

Ayant pour thème « Vers une ASEAN forte, résiliente et inclusive », l’évènement a vu la participation de plus de 250 délégués, dont des décideurs politiques et des responsables des entreprises venus d’Europe et d’Asie du Sud-Est.

Le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a prononcé une allocution à l’occasion de cet évènement.

Puisque la pandémie de Covid-19 a changé l’environnement ainsi que les méthodes pour faire des affaires à l’échelle mondiale, les délégués ont discuté de la transformation et de la promotion du développement de l’économie numérique, du commerce électronique et du système de santé durable pour un coût correspondant au budget de la population de l’ASEAN.

Ils ont aussi abordé les opportunités offertes aux entreprises européennes dans le processus de reprise économique de l’ASEAN, après la fin de la pandémie de Covid-19.

Le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a indiqué que l’UE était le deuxième partenaire commercial de l’ASEAN en 2009-2018 et l’un plus grand investisseur de l’ASEAN avec 190 milliards de dollars d’IDE.

Il a dit souhaiter que l’ASEAN et l’UE saisissent les opportunités qui pourraient leur apporter la résilience et la prospérité économique, après la fin de la pandémie.

Selon lui, l’Accord de libre-échange (ALE) UE-Vietnam offrira de belles perspectives à l’économie vietnamienne.

Les premiers succès des ALE de haute qualité entre l’UE et chaque pays membre de l’ASEAN (tels que l’ALE entre l’UE et le Vietnam, l’ALE entre l’UE et Singapour) seront une force motrice du développement des relations entre l’ASEAN et l’UE, a-t-il souligné.

De son côté, le ministre singapourien du Commerce et de l’Industrie, Chan Chun Sing a réaffirmé que L’UE et l’ASEAN pourraient être connectées par des plateformes et des normes numériques et ne seraient plus séparées par les distances géographiques.

Selon lui, il y aura de plus en plus de nations partageant les mêmes points de vue qui établiront des normes de haut niveau pour résoudre les problèmes liés au commerce numérique. Il a aussi fait savoir qu’un accord sur l’économie numérique (DEA) sera une étape importante vers la connectivité numérique entre l’UE et l’ASEAN.

Selon plusieurs études, l’économie numérique de l’ASEAN est un marché en développement rapide qui représentera plus de 300 milliards de dollars d’ici 2025, a-t-il poursuivi.

Le commissaire européen au commerce, Valdis Dombrovskis, a déclaré que l’ASEAN était un partenaire économique et politique très important de l’EU, tout en soulignant que l’EU et l’ASEAN devraient devenir le partenaire économique stratégique l’un de l’autre au moment où les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis s’intensifient.

Les deux blocs partagent une vision similaire de l’ouverture des marchés, de l’importance d’un ordre multilatéral fondé sur des règles et de la valeur de la coopération régionale, sur laquelle ils comptent, a-t-il affirmé.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: