Le Vietnam présent à la 79e réunion du Comité de coordination de l’OMPI

Lundi, 07 décembre 2020 à 15:24:21
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et d’autres organisations internationales à Genève. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Le 3 décembre, la 79e réunion du Comité de coordination de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a débuté à Genève en Suisse, avec la participation de plus de 200 délégués, venus des 83 pays membres du Comité de coordination, et plusieurs observateurs.

L’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et d’autres organisations internationales à Genève, y a assisté.

La réunion a porté sur la nomination de quatre vice-directeurs généraux et de quatre assistants du directeur général, proposés par le directeur général de l’OMPI, Daren Tang.

En raison de l’épidémie de Covid-19, l’évènement s’est déroulé en ligne et a été centralisé au siège de l’OMPI à Genève.

Lors de son discours d’ouverture, Daren Tang a déclaré qu’il avait sélectionné et proposé une liste de huit personnes, parmi les chefs des services de l’OMPI, après avoir examiné leurs compétences et capacités, afin de conduire l’OMPI vers une nouvelle étape.

Il a souligné qu’avec lui, celles-ci devraient non seulement prendre la responsabilité d’élaborer les stratégies et orientations de l’organisation, mais aussi les transformer en programmes, initiatives et actions concrètes.

Daren Tang a exprimé le souhait que la direction de l’OMPI coopère avec tous ses membres et les parties concernées, pour édifier un écosystème de propriété intellectuelle au niveau mondial.

Concernant la liste proposée, Daren Tang a souligné que les trois-quarts des vice-directeurs généraux étaient des femmes, représentant ainsi 35,7 % des hauts dirigeants de l’OMPI.

« Il s’agit de la direction la plus équilibrée en matière d’égalité des sexes dans l’histoire de l’OMPI, démontrant ainsi le sérieux de son engagement en la matière », a-t-il affirmé.

S’exprimant lors de la réunion, Lê Thi Tuyêt Mai a déclaré que le Vietnam soutenait pleinement la liste des nouveaux dirigeants de l’OMPI. Elle a pris en haute estime les excellentes contributions de leurs prédécesseurs aux activités passées de l’OMPI, ainsi que le professionnalisme et l’expérience professionnelle des nouveaux dirigeants proposés, tout en affirmant que ceux-ci représenteront les intérêts de l’OMPI de manière équilibrée.

Elle a déclaré que la prise en compte de la diversité des capacités, des expériences, du professionnalisme, des emplacements géographiques et du genre peut créer une nouvelle force motrice pour le développement de l’OMPI.

Elle a affirmé qu’en tant que membre responsable et actif, le Vietnam s’apprêtait à coopérer de manière rapprochée et constructive avec les nouveaux dirigeants et les autres membres de l’OMPI pour renforcer les activités et le rôle de cette organisation dans la réalisation des objectifs de développement durable, dans l’intérêt de tous les pays membres.

Lors de la réunion, les États membres de l’OMPI ont approuvé la nomination des quatre vice-directeurs généraux et des quatre assistants du directeur général qui avaient été proposés. Leur mandat débutera le 1er janvier 2021 et coïncidera avec celui du directeur général.

NDEL