Les opportunités pour les Pays-Bas après leur adhésion au Traité d’amitié et de coopération avec l’ASEAN

Mardi, 23 février 2021 à 17:24:26
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok.

Nhân Dân en ligne — Récemment, à l’initiative de l’Ambassade d’Indonésie aux Pays-Bas, les cinq Ambassades membres du Comité de l’ASEAN aux Pays-Bas, en coordination avec le ministère néerlandais des Affaires étrangères, ont organisé un séminaire en ligne sur les opportunités des Pays-Bas après leur adhésion au Traité d’amitié et de coopération de l’ASEAN.

L’événement s’est déroulé en ligne avec la participation du ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok, du secrétaire général de l’ASEAN, Dato Lim Jock Hoi, et d’environ 500 invités de délégations diplomatiques et d’instituts de recherche aux Pays-Bas.

Lors de l’événement, Stef Blok, a fait part de ses remerciements aux pays aséaniens pour leurs soutiens à l’égard de la participation des Pays-Bas au Traité d’amitié et de coopération de l’ASEAN, en affirmant que l’ASEAN était un élément central de la région Indo-Pacifique, avec laquelle les Pays-Bas déployaient leur propre stratégie d’action pour promouvoir la coopération.

Sur la base de la relation traditionnelle avec l’ASEAN, les Pays-Bas en particulier et l’Union européenne (UE) en général, souhaitent travailler en étroite collaboration avec l’ASEAN pour relever ensemble les défis communs tels que la pandémie, le changement climatique ou encore la sécurité.

Le secrétaire général de l’ASEAN, Dato Lim Jock Hoi, s’est également félicité de la participation des Pays-Bas, en tant que 3e membre de l’UE et 43e membre du monde, au Traité d’amitié et de coopération avec l’ASEAN. Le responsable aséanien a déclaré que bien que le Traité d’amitié et de coopération avec l’ASEAN soit récent, il existe déjà depuis longtemps des relations d’amitié et de coopération multiformes entre l’ASEAN et les Pays-Bas.

Le représentant du Comité de l’ASEAN à La Haye et ambassadeur indonésien, Mayerfas, a fait savoir qu’il s’agissait d’une nouvelle ouverture pour renforcer le dialogue et la coopération entre l’ASEAN et les Pays-Bas pour la paix, la stabilité et la prospérité mutuelles des deux parties.

Le séminaire était également d’une bonne occasion pour les conférenciers et les chercheurs de discuter des potentiels et des défis pour les Pays-Bas et l’ASEAN dans la situation actuelle, ainsi que des attentes et des objectifs des Pays-Bas dans la promotion de la coopération avec l’ASEAN en général et avec le top 5 des pays aséaniens prioritaires, à savoir Singapour, l’Indonésie, le Vietnam, la Thaïlande et la Malaisie.

NDEL