Les réalisations de développement du Vietnam et son rôle dans l’ASEAN

Lundi, 31 août 2020 à 18:15:43
 Font Size:     |        Print
 

Irina Korguna, directrice par intérim du Centre russe des Stratégies en Asie. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam a traversé un long processus de développement avec des décisions économiques et politiques extérieures correctes, visant à s’orienter verts l’élargissement de la coopération multilatérale.

Un Vietnam en développement dynamique et s’intégrant activement dans le monde devient de plus en plus attractif aux yeux des investisseurs et amis internationaux. Pour créer cette image, le Vietnam s’est efforcé d’élargir la coopération bilatérale et multilatérale et de participer en manière responsable à de nombreuses organisations régionales et internationales.

À l’occasion du 75e anniversaire de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre 1945 – 2 septembre 2020), la directrice par intérim du Centre russe des Stratégies en Asie, Irina Korguna, a pris en haute considération les réalisations de développement et l’importance du Vietnam dans le bloc de l’ASEAN.

Le Vietnam a traversé un chemin de développement très long, complexe et différent. Le Vietnam a commencé comme un pays socialiste et reste toujours un pays socialiste, notamment dans lequel a été ajouté une composante dynamique au mécanisme du marché.

Très peu de pays dans le monde peuvent combiner harmonieusement deux ingrédients. Mais le Vietnam a maintenu son rôle principal du Parti communiste et a ajouté un mécanisme de marché, permettant au Vietnam d’afficher des résultats économiques remarquables au cours des 10 à 15 dernières années. Voire, même dans le context actuel de la pandémie de Covid-19, le Vietnam est l’un des rares pays à maintenir une croissance positive, alors que l’économie mondiale a enregistré une diminution.

Pendant ce temps, le Vietnam continue de croître grâce aux ressources naturelles et aux ressources humaines, de se développer et d’améliorer son niveau d’intégration dans l’économie mondiale.

Il faut dire que le Vietnam a réalisé un bilan encore plus élevé sur le front diplomatique, selon Irina Korguna. On voit que ces dernières années, depuis l’adhésion du Vietnam à l’ASEAN, le Vietnam est devenu l’un des « leaders » de cette organisation, en contribuant au développement des relations intérieures et extérieures du bloc, ainsi qu’au développement des relations entre l’ASEAN et la Russie.

Il n’est pas facile d’harmoniser les relations entre un pays et l’Europe, la Russie, l’Amérique comme la Chine, mais le Vietnam l’a fait avec succès. Il est impossible de ne pas reconnaître la position renforcée du Vietnam dans la scène diplomatique lorsque le Vietnam est devenu président de l’ASEAN pour la deuxième fois et a été élu membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies. Il s’agit des signes que le Vietnam s’est développé de manière dynamique et active, et est reconnus par la communauté internationale, y compris la Russie.

Le Vietnam a une capacité de développement très stable, ce qui est l’un des facteurs décisifs. Grâce à sa stabilité politique, le Vietnam peut attirer les pays de la région vers diverses initiatives, y compris des initiatives diplomatiques et autres initiatives stratégiques.

On doit se rendre compte que le Vietnam joue un rôle de facteur de connexion, favorisant l’intégration dans l’ASEAN. Le Vietnam a joué un rôle de leadership dans la résolution d’un certain nombre de questions stratégiques importantes telles que la question en Mer Orientale, la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité.

En particulier, la réussite économique du Vietnam a également permis aux partenaires de s’engager dans des initiatives conjointes, a souligné Irina Korguna.

L’économie du Vietnam s’est développée avec succès. C’est pourquoi de nombreux pays accordent de plus en plus d’attention au Vietnam. Le Vietnam est reconnu par les pays membres de l’ASEAN+3 et de l’ASEAN+6, et la République de Corée et la Russie ont également évoqué pour plusieurs fois le rôle de leadership du Vietnam dans l’ASEAN.

La Russie considère le Vietnam comme une porte d’entrée vers l’ASEAN. Grâce au soutien et aux initiatives du Vietnam, la Russie a progressivement suivi le plan d’élargissement de sa participation à la coopération avec les organisations de l’ASEAN, à la fois sur les plans politique, diplomatique et juridique. Ce fait a créé les prémisses d’un développement stable de la coopération commerciale selon des principes généraux clairs, tant bilatéraux que multilatéraux. Le Vietnam a également salué des initiatives d’investissement avec la Russie.

Le Vietnam préside l’ASEAN dans un moment particulièrement difficile, car les facteurs défavorables se produisent dans le monde en même temps. La pandémie de Covid-19, le désaccord entre les États-Unis et la Chine s’émergent de plus en plus. Notamment, le monde entre également dans l’ère des problèmes de changement climatique et la région de l’ASEAN est l’une des régions qui observent des signes de réchauffement climatique.

Dans ce contexte, le Vietnam a bien rempli sa responsabilité. En janvier 2020, le Vietnam a assumé la responsabilité de président du Conseil de sécurité des Nations unies. Les mesures du Vietnam à contrer la pandémie de Covid-19 a connu plusieurs réussites et sont hautement appréciées par la communauté internationale.

Étant un pays avec une grande population et encore de nombreux problèmes avec son système de santé, ses politiques sociales et son environnement, le Vietnam a réussi avec très peu de personnes souffrant de l’épidémie et de décès. Cette réalité prouve que le Vietnam est capable de faire face aux problèmes les plus graves.

Alors que la Chine et les États-Unis ont intensifié leurs tensions, le Vietnam a également noué de bonnes relations avec les deux pays. Bien sûr, il y a des problèmes entre le Vietnam et la Chine, mais le Vietnam les a traités pour que ces problèmes n’affectent pas la coopération économique. La coopération économique entre le Vietnam et la Chine continue de se développer. Nombreux projets d’investissement et développement économique se mettent en œuvre dans la zone frontalière. Face à la confrontation avec les États-Unis, de nombreuses entreprises chinoises ont déplacé leur production au Vietnam, car le Vietnam dispose d’une main-d’œuvre bon marché et de certaines ressources.

Dans le même temps, le Vietnam a également continué à développer des relations avec les États-Unis. La communauté internationale n’oublie jamais le Sommet entre le président américain Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-un avait eu lieu à Hanoï l’année dernière, en appréciaant le rôle du Vietnam en tant que un « stabilisateur » dans la région.

Même lorsque l’épidémie de Covid-19 se dérouele dans le monde entier, il s’agit aussi d’une opportunité de coopération entre le Vietnam et la Russie, plus précisément dans lprévention et la lutte contre le Covid-19. La Russie dispose d’un vaccin et commence sa production. Le Vietnam a également exprimé le souhait d’acheter des vaccins de la Russie.

Il existe une multitude de problèmes comme la cybersécurité, qui est également un domaine en forte croissance. Le développement des technologies de l’information apporte de nombreux avantages mais pose également de nombreux défis, en raison des risques de préservation des données. C’est pourquoi la Russie souhaite également coopérer avec le Vietnam et l’ASEAN dans ce domaine.

Début 2020, l’ambassadeur de Russie au Vietnam, Konstantin Vnukov, a déclaré que les exercices militaires stratégiques entre la Russie et l’ASEAN.

La croissance de l’économie vietnamienne et une plus grande participation à la chaîne de valeur régionale et mondiale augmenteront l’intérêt du monde pour le marché vietnamien.

D’ajouter que de nombreuses entreprises russes souhaitent coopérer dans le domaine du commerce électronique. Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le monde se tournera vers le commerce électronique avec beaucoup de potentiel. Donc cette opportunité ne peut être manquée.

NDEL