Pagode Trân Quôc : une fleur de lotus sur le lac de l’Ouest

Lundi, 20 janvier 2020 à 21:03:25
 Font Size:     |        Print
 

La pagode Trân Quôc est considérée comme une fleur de lotus sur le lac de l’Ouest. Photo : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Avec toutes les valeurs historiques et architecturales, la pagode Trân Quôc (à Hanoi, capitale vietnamienne) n’est pas seulement un endroit de pratique religieuse attirant un grand nombre de croyants bouddhistes, mais également une destination indispensable pour les visiteurs et explorateurs de la culture vietnamienne.

Tran Quoc est l’une des plus anciennes pagodes de Hanoi, construite au 6e siècle sous le nom de « Khai Quoc » (Ouverture d’un pays) pendant la dynastie du roi Ly Nam De, entre 544 et 548. Jusqu’au 15e siècle, sous le règne du roi Le Thai Tong, cette pagode a été rebaptisée « An Quoc », ce qui signifie « un pays paisible ». Le processus de changement de nom ne s’est pas arrêté jusqu’à ce qu’il soit changé pour le nom de « Tran Quoc », signifiant « Protection du pays », pendant la dynastie du roi Le Huy Tong (1681 - 1705). Photo : Minh Duy/NDEL.

Ce complexe de 3 000 m2 est conçu selon des règles strictes de l’architecture bouddhiste, avec de nombreuses couches de bâtiments et trois maisons principales. Photo : Minh Duy/NDEL.

Derrière la pagode, se trouvent plusieurs tours construites au 18e siècle, parmi lesquels le plus grand stupa est composé de 11 étages avec une hauteur de 15m. Chaque étage du stupa comprend six portes voûtées où sont placées des statues de Bouddha. Photo : Minh Duy/NDEL.

Ce stupa est situé symétriquement avec l’arbre Bodhi de 50 ans offert par l’ancien Premier ministre indien Razendia Prasat à l'occasion de sa visite à Hanoi en 1959. Cette plante est une branche de l’arbre sacré du bodhi où Sakyamuni était assise en position de méditation zen et a atteint l’illumination il y a 25 siècles en Inde. Photo : Minh Duy/NDEL.

La pagode Tran Quoc attire de nombreux bouddhistes, visiteurs domestiques et touristes étrangers grâce à sa beauté architecturale et à sa signification historique. Photo : Minh Duy/NDEL.

À la veille du Têt traditionnel (Nouvel an lunaire), une cérémonie de prière pour la paix et la sécurité du pays, rite le plus sacré, est traditionnellement organisée dans la pagode. Photo : Minh Duy/NDEL.

Les touristes apprécient cet établissement comme une complexe harmonieuse entre un monument majestueux, un paysage pittoresque et une beauté paisible du lac de l’Ouest. Photo : Minh Duy/NDEL.

Notamment, cette pagode a été élue l’une des 10 plus belles pagodes du monde par wanderlust.co.uk, un site touristique britannique. Auparavant, le journal britannique Daily Mail avait classé la pagode Tran Quoc parmi les 16 plus belles du monde en 2016. Photo : Minh Duy/NDEL.

MINH DUY/NDEL