Le plateau d’offrandes attrayant lors du Têt Nguyên Tiêu de l’année du Rat

Samedi, 08 février 2020 à 20:26:42
 Font Size:     |        Print
 

Le plateau d’offrandes attrayant lors du Têt Nguyên Tiêu. Photo: Journal Thoi Dai

Nhân Dân en ligne – De nombreuses familles ont réalisé le culte de la fête Nguyên Tiêu, ou encore appelée « Ram thang Giêng » (la première pleine lune de l’année) le 14e jour du 1er mois lunaire. Des plateaux d’offrandes sont bien présentés pour exprimer le respect de la famille envers les ancêtres.

Le « Ram thang Giêng » est une des grandes fêtes traditionnelles des Vietnamiens. Il s’agit de la première pleine lune de la nouvelle année, où tout le monde exprime l’aspiration à une vie harmonieuse et bien aisée. Cette fête porte également les significations de l’union et de la concorde fraternelle, étant considérée comme le Têt traditionnel tardif pour ceux qui n’ont pas pu revenir à la famille pour fêter ensemble le Têt traditionnel lunaire, ils reviendront alors à cette occasion.

Au jour du « Ram thang Giêng », les familles ont le rite de préparer des plateaux d’offrandes dédiés au culte du Bouddha et des ancêtres. Le plateau d’offrandes dédié au Bouddha est composé des plats végétariens, tandis que celui dédié aux ancêtres comprend des plats copieux de viande. Tout le monde va à la pagode pour prier pour la paix et l’âme sereine.

Est indispensable le « banh trôi ngu sac » (sortes de boulettes de riz sucrées de cinq couleurs) dans le plateau de culte. Il s’agit d’un plat traditionnel du « Ram thang Giêng ou Têt Nguyên Tiêu, son nom « trôi » signifie « trôi chay » (littéralement tout marche bien) dans la nouvelle année. En plus du plat « banh trôi », il y a également le poulet bouilli, le « nem frit », la salade des germes de légumes et de la viande de bœuf, l’asperge aux crevettes frits, les bulbes et légumes bouillis, le potage des boulettes de moc (viande de porc hachée mélangée avec de la farine), le « xôi ngu sac » (riz gluant de cinq couleurs).

En plus des mets traditionnels, les familles peuvent également diversifier des plats en fonction de leur goût. Un plateau d’offrandes spécial, avec des crevettes frits et de la poitrine de porc rôtie, un délice.

Un plateau d’offrandes, avec divers fruits de mer comme la coupe au crabe, le poulet frit, des crevettes sautés aux noix de cajou et au poivron, légumes bouillis, le vermicelle sauté aux crevettes et au crabe, le nem frit aux fruits de mer, des crevettes cuites à la vapeur, des fruits, etc.

Un plateau d’offrandes bien présenté, avec un bel ensemble de bols et assiettes.

Les Vietnamiens ont également le rite de préparer un plateau d’offrandes dédié au Bouddha à la première pleine lune de l’année. Il s’agit des plats préparés avec des légumes, des bulbes et des graines des haricots mungo comme le vermicelle sauté aux diverses catégories de légumes, le nem aux champignons, le tofu, le potage aux champignons, la tourte aux haricots …

Un plateau d’offrandes dédié au Bouddha est composé des assiettes du riz gluant, des marmelades, le compote liquide… avec bonne présentation et les couleurs harmonieuses créant la sensation d’une grande intimité.

(Photo: Journal Thoi Dai)

NDEL