Les fleurs de pêcher tardives attirent des acheteurs

Samedi, 08 février 2020 à 10:26:46
 Font Size:     |        Print
 

La couleur des fleurs de pêcher après le Têt traditionnel reste rouge vif. Photo : Journal Giao duc Thoi dai.

Nhân Dân en ligne – Après le Têt traditionnel (Nouvel An lunaire), au marché aux fleurs de Quang An dans l’arrondissement de Tây Hô à Hanoi se vendent toujours des fleurs de pêcher à l’occasion du Têt Nguyên Tiêu-Rằm Tháng Giêng (Première pleine lune de la Nouvelle Année).

Les fleurs de pêcher tardives ont une couleur vive au prix de 70 000 à 200 000 dôngs pour une petite branche, tandis qu’une grande branche de fleurs de pêcher peut coûter 1 million de dôngs.

Comme d’habitude, beaucoup de Hanoïens continuent d’acheter des branches de pêcher après le Têt traditionnel pour accueillir le Têt Nguyên Tiêu ou encore appelé Ram thang Giêng.

Des branches de pêcher après le Têt traditionnel ne sont pas bon marché, au prix fluctuant de 200 000 à un million de dôngs par branche. Les petites branches de pêcher coûtent de 70 000 à 100 000 dôngs chacune.

Au marché aux fleurs de Quang An se vendent non seulement des branches de fleurs de pêcher tardives, mais également des branches de fleurs de poivrier et de prunier au prix d’un million par branche.

Les fleurs de pêcher tardives se vendent à l’occasion du Têt traditionnel jusqu’au Têt Nguyên Tiêu -Ram thang Giêng. Les gens achètent des fleurs de pêcher dans le but de prolonger l’ambiance chaleureux du Têt traditionnel.

Au marché aux fleurs de Quang An, beaucoup de branches de pêcher se vendent après le Têt traditionnel.

Les branches de pêcher après le Têt sont importés aux jardins de pêcher du village de Nhât Tân et des régions du Nord-Ouest.

Malgré après le Têt traditionnel, des sites où s’étalent des fleurs de poivrier et de pêcher forestier attirent de nombreux acheteurs. À partir du 8e jour du 1er mois lunaire, des fleurs de pêcher s’étalent beaucoup tout au long de la digue du marché de Quang An à l’arrondissement de Tây Hô, à Hanoi.

Les petites branches de pêcher se vendent au prix de 70 000 à 200 000 dôngs par branche.

La couleur des fleurs de pêcher après le Têt traditionnel reste rouge vif.

Les branches de pêcher s’étalent beaucoup dans les routes au service des visiteurs.

Hormis les fleurs de pêcher, les fleurs de poirier forestier se vendent également beaucoup. Une branche de fleurs de poirier au marché de Quang An coûte de 800 000 à 5 millions de dôngs.

(Photo : Journal Giao duc Thoi dai)

NDEL