Des artistes insufflent la vie à une allée des déchets à Hanoi

Mardi, 18 février 2020 à 11:58:21
 Font Size:     |        Print
 

Depuis le début de 2020, 16 artistes vietnamiens et étrangers ont décoré un mur de 200 mètres le long d’une allée longeant le fleuve Rouge, traversant le quartier de Phuc Tân, arrondissement de Hoàn Kiêm, avec diverses œuvres d’art uniques.

Nhân Dân en ligne - Un groupe d'artistes vietnamiens, espagnols et australiens a insufflé de la vitalité à une communauté au bord du fleuve Rouge à Hanoi avec des créations recyclées représentant différentes facettes de la culture vietnamienne.

Le groupe d'artistes, qui a commencé à examiner la zone en juin dernier, a fait nettoyer la zone avant de débuter les travaux. Nous avons décidé d'utiliser des bouteilles en plastique jetées, des morceaux de verre brisés, des miroirs cassés, des fûts usagés et des bouchons de bouteilles pour créer des œuvres d'art, a déclaré Nguyên Thanh Son, chef de projet.

Un bateau, fait de verre brisé, représente le type de bateau utilisé localement lors des inondations. Nguyên Thanh Son a déclaré qu'en plus de sa valeur esthétique, le projet soutenait la lutte contre l'empiètement illégal des terres au bord du fleuve et favorisait un environnement de vie propre.

L’œuvre « Ancien bateau sur le fleuve Rouge » est constituée de 10 000 bouteilles en plastique usagées.

Les artistes de « Ville riveraine » ont donné aux barils usagés une nouvelle couche de couleur et les ont empilés en grande hauteur avec des fenêtres, éclairées la nuit, offrant une vue magnifique sur la rivière.

Cette œuvre apporte une touche moderne au Génie Giong (Thanh Giong), un héros de guerre folklorique, combattant les gaz d'échappement sur une moto.

L’image du célèbre pont Long Biên de Hanoi est sculptée sur un baril usagé.Construit entre 1899 et 1902 par les Français, le pont Long Bien de 2,29 kilomètres a été le premier pont en acier à traverser le fleuve Rouge.

Un dragon serpentantle pont Long Biên, fabriqué à partir des morceaux de miroir brisé, sous des cages de bambou, trouvés au marché de Long Biên et autrefois utilisés pour enfermer des poulets, maintenant transformés en lanternes par des créateurs espagnols.

Une reconstitution de la vie féodale de Hanoi avec une peinture sculptée et des formes humaines joliment découpées en métal.

Une femme passe devant une plate-forme en aluminium avec 20 barils usagés. Les barilssont un des outils des familles vivant dans des maisons flottantes le long de la rivière.

Le projet de décoration devrait s'achever fin février.

NDEL/Photo: vnexpress